retour article original

dimanche 28 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Côte d’Ivoire
Reuters, 8 décembre 2007

Côte d’Ivoire : Accord de libre échange avec l’Union européenne


Du cacao prêt pour l’exportation

ABIDJAN (Reuters) - La Côte d’Ivoire a conclu, vendredi 7 décembre, un accord intérimaire de libre échange avec l’Union européenne, qui s’efforce d’en signer le plus grand nombre avant l’expiration, le 31 décembre 2007, du régime préférentiel appliqué à plus de 80 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Côte d’Ivoire


L’accord, qui ouvre la voie à une baisse progressive des tarifs douaniers sur quinze ans, entrera en vigueur le 1er janvier mais pourrait ne pas être ratifié avant juin 2008. "Nous pensons avoir un bon accord. Il s’agit d’un accord consensuel entre le secteur privé, le gouvernement ivoirien et l’Union européenne", s’est félicité Amadou Koné, ministre ivoirien de l’Intégration, qui a paraphé le document en compagnie du représentant de l’Union européenne à Abidjan.

Un marché à Abidjan

Premier pays africain à conclure un accord bilatéral de partenariat économique avec les Vingt-Sept, la Côte d’Ivoire s’est ainsi désolidarisée de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui espère prolonger sous une autre forme le régime réservé aux membres du groupe ACP, jugé illégal par l’OMC. Pour l’organisation humanitaire Oxfam, la Côte d’Ivoire "prend le risque de détruire une communauté économique en cours de construction dans l’une des régions les plus pauvres au monde. "Il est ironique qu’à la veille du Sommet (Union européenne-Afrique) de Lisbonne, qui est censé magnifier le partenariat, l’Union européenne cherche à diviser les pays africains", a-t-elle commenté.

Reuters

Un marché à Abidjan

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source