retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (3ème partie) : Du 1er avril 2004 au 15 avril 2004
Reuters, AP, 10 avril 2004

Irak : Poursuite de la résistance irakienne contre les troupes d’occupation

Suivi de : "Des résistantss irakiens prennent en otage un nouvel étranger, vraisemblablement américain"


BAGDAD (Reuters) - De nouveaux accrochages ont éclaté, samedi 10 avril 2004, entre forces américaines et insurgés à Bagdad et à Falloudja, dans l’ouest de l’Irak, tandis que des responsables irakiens réclamaient un arrêt des combats entre la coalition à dominante américaine et les rebelles chiites et sunnites.


Selon un journaliste de Reuters, des soldats américains ont essuyé des tirs de miliciens à Bagdad dans le quartier sunnite d’Adhimia. Les miliciens, au nombre de plusieurs dizaines, étaient postés dans des ruelles et armés de grenades et de fusils d’assaut.

Dans la ville sunnite de Falloudja, théâtre cette semaine d’affrontements meurtriers, des combats entre marines américains et insurgés ont eu lieu dans plusieurs quartiers.

Malgré un cessez-le-feu unilatéral, proclamé vendredi 9 avril 2004 à midi heure locale (08h00 GMT) par les Américains, les accrochages se sont poursuivis. Des militants chiites et sunnites ont aussi affronté les occupants en divers autres points du pays.

Malgré la persistance des combats, les forces américaines ont proposé, samedi 10 avril 2004, un nouveau cessez-le-feu aux insurgés de Falloudja, dans l’ouest de l’Irak, afin de permettre des pourparlers de paix après une semaine de violents combats qui se sont soldés par des centaines de morts.

"Les forces de la coalition sont prêtes à appliquer un cessez-le-feu avec les éléments ennemis à Falloudja à partir de midi aujourd’hui ", a déclaré le général Mark Kimmitt, porte-parole de l’armée américaine, lors d’une conférence de presse à Bagdad.

"Actuellement, il s’agit d’une aspiration. Nous espérons grâce à cette conférence de presse (...) faire passer ce message à l’ennemi."

Après la semaine la plus sanglante qu’ait connue l’Irak depuis le renversement de Saddam Hussein il y a un an, le Conseil intérimaire de gouvernement (CIG) irakien, mis en place par les Etats-Unis, a dénoncé "les solutions militaires et la politique de sanctions collectives qui s’est abattue sur des civils innocents".

Dans un communiqué, le CIG exige "un cessez-le-feu immédiat et le recours à des solutions politiques dans toutes les régions du pays, en particulier à Falloudja".

Le directeur du principal hôpital de Falloudja a annoncé vendredi que 450 personnes avaient été tuées et un millier d’autres blessées dans la ville depuis le lancement d’une opération des Marines cinq jours plus tôt, après le lynchage sur place de quatre employés américains le 31 mars 2004.

Les affrontements de Falloudja, de Ramadi et d’autres foyers sunnites du centre de l’Irak ont coïncidé avec un soulèvement chiite dirigé dans le Sud par le jeune imam Moktada Sadr.

Selon des médecins de Bakouba, ville mixte chiite-sunnite située au nord de Bagdad, des combats avec les forces américaines y ont fait neuf morts et 35 blessés.

Plus d’un million de pèlerins se trouvent par ailleurs à Kerbala pour marquer la fête chiite de l’arbain. Le cheikh Hamza al Taï, un des chefs de l’"Armée du Mehdi" en lutte contre l’occupation américaine, a annoncé que ses hommes suspendaient les "opérations de libération" à Kerbala jusqu’à la fin de l’arbain, d’après un enregistrement diffusé par la chaîne qatarie Al Djazira.

Reuters

Des résistants irakiens prennent en otage un nouvel étranger, vraisemblablement américain

BAGDAD (AP) - Des insurgés irakiens ont pris en otage un nouvel étranger, vraisemblablement américain, selon des images télévisées diffusées samedi 10 avril 2004.

L’homme, qui s’exprime avec en anglais un accent américain, a été montré assis sur le siège arrière d’une voiture, flanqué d’un Irakien armé. Le véhicule circulait apparemment sur la principale route de la périphérie ouest de Bagdad, où des combats ont eu lieu vendredi 9 avril 2004.

Les images remontent, semble-t-il, à vendredi 9 avril 2004. L’otage a décliné son identité devant la caméra, affirmant appartenir à un convoi attaqué. La voiture a ensuite démarré en trombe, avec son passager étranger, passant devant un porte-chars en feu.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source