retour article original

lundi 21 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
AP, 21 janvier 2008

Informations internationales : Gordon Brown propose la création d’une force de reconstruction rapide pour aider les pays dévastés après un conflit


Un blindé américain à Bagdad

NEW DELHI - Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, presse la communauté internationale de créer une force de réaction rapide capable d’aider à la reconstruction des pays après un conflit.

Un enfant au travail, à Kaboul, en Afghanistan


Gordon Brown, actuellement en visite en Inde, après avoir passé deux jours en Chine pour promouvoir le renforcement des relations économiques de la Grande-Bretagne avec ces deux superpuissances asiatiques, a également appelé, lundi 21 janvier 2008, à une réforme de la Banque mondiale, de manière à combattre plus efficacement le changement climatique, et du Fond monétaire international, de manière à ce que celui-ci soit en mesure de donner l’alerte avant que des turbulences ne viennent perturber les marchés financiers.

Vue du New York Stock Exchange

Le Premier ministre britannique a suggéré que la force internationale de reconstruction qu’il préconise soit composée d’experts de la société civile comme des juges, des enseignants et des policiers. Ces personnes travailleraient sous la direction d’un unique émissaire pour favoriser le remise sur pieds des Etats dans les plus brefs délais après la fin d’un conflit. "La cessation des combats, c’est une chose", a observé Gordon Brown, "mais cela ne suffit pas si elle n’est pas suivie du rétablissement de la loi et de l’ordre", a-t-il dit lors d’un discours adressé à la Fédération de l’industrie indienne et à la Chambre de commerce indienne. "Nous devons faire davantage pour garantir une reconstruction rapide sur le terrain, après la fin des combats, et cela passe par la combinaison d’une aide humanitaire traditionnelle avec une action de maintien de la paix avec stabilisation, redressement et développement", a expliqué M. Brown. Il entend ainsi instaurer, sous l’égide des Nations Unies, un fonds de prévention et de redressement qui serait doté de 200 millions de dollars par an (136 millions d’euros) et qui servirait à apporter un soutien immédiat à la reconstruction des pays dévastés par un conflit.

Associated Press

Gordon Brown en compagnie de son épouse, à l’aéroport de New Delhi, le 20 janvier 2008

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source