retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (3ème partie) : Du 1er avril 2004 au 15 avril 2004
AFP, Reuters, 13 avril 2004

Irak : Hazem Al-Araaj arrêté par les troupes d’occupation américaines


Hazem al-Araaj, chef du bureau de Moqtada Sadr à Bagdad, a annoncé, mardi 13 avril 2004, par téléphone, à l’AFP, avoir été arrêté par des soldats américains et se trouver à l’hôtel Palestine, dans le centre de la capitale irakienne.


"J’ai été arrêté et je suis à l’hôtel Palestine", a indiqué M. Araaj, l’un des lieutenants du chef chiite radical déclaré hors la loi par la coalition, avant que la communication ne soit brutalement interrompue.

Agence France Presse

BAGDAD (Reuters) - Un collaborateur de l’imam chiite Moktada Al-Sadr a été arrêté mardi dans un hôtel de Bagdad par les forces américaines, qui l’ont emmené ensuite dans un véhicule blindé, ont rapporté des témoins.

Un policier irakien et d’autres témoins ont indiqué qu’Hazem Al-Araji, un religieux faisant office de conseiller de Moqtada Al-Sadr et officiant dans un quartier du nord de Bagdad, avait été évacué de l’hôtel Palestine par une porte de service avant d’être embarqué à bord du véhicule militaire.

Selon des chefs tribaux qui ont tenté d’obtenir la libération d’Hazem Al-Araji, ce dernier n’a pas été à proprement parler arrêté mais simplement détenu pour être interrogé.

Hazem Al-Araji a été appréhendé alors qu’il tentait de quitter l’hôtel après avoir été interviewé par des journalistes italiens.

L’un d’entre eux, Lilli Gruber, une journaliste de la chaîne italienne RAI Uno, a déclaré à Reuters qu’Hazem Al-Araji avait d’abord été conduit au 13e étage de l’hôtel, où il a été interrogé une première fois, avant d’être emmené par les soldats.

Moqtada Al-Sadr a pris la tête d’une insurrection chiite contre l’occupation américaine dans plusieurs secteurs de Bagdad ainsi que dans une partie du sud de l’Irak. Sa milice, l’Armée du Mehdi, a brièvement pris le contrôle de plusieurs localités du Sud et maîtriserait toujours les villes saintes chiites de Kerbala et de Nadjaf.

Les commandants militaires américains en Irak ont déployé des troupes supplémentaires à Nadjaf et Kerbala, affirmant que leur mission était de tuer ou de capturer Moqtada Al-Sadr et de démanteler sa milice, qui compterait environ 5000 hommes.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source