retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (3ème partie) : Du 1er avril 2004 au 15 avril 2004
Reuters, 15 avril 2004

Irak : Moqtada Al-Sadr exige le départ des troupes d’occupation


MOSCOU (Reuters) - Le jeune chef chiite radical irakien Moktada Al-Sadr s’est dit prêt, dans un entretien publié jeudi 15 avril 2004, à négocier avec les Américains et a de nouveau exigé le départ des forces de la coalition dirigée par Washington.


"Nous sommes prêts à participer à des discussions avec le régime d’occupation, mais n’avons pas l’intention de renoncer à nos revendications", a dit Moqtada Al-Sadr, à l’agence russe RIA Novosti, dans la ville sainte chiite de Nadjaf.

"En premier lieu, je pense à notre demande relative au retrait de toutes les régions d’Irak et à la fin de l’agression contre le peuple irakien".

Moqtada Al-Sadr a indiqué à RIA qu’il ne participerait pas personnellement à des discussions "avec des assassins d’Irakiens" et a exclu toute négociation directe.

Il a également fixé comme condition l’interdiction pour les forces étrangères d’entrer dans Nadjaf et Kerbala, deux villes saintes de l’islam chiite.

Les forces américaines sont actuellement positionnées autour de Nadjaf. Washington a récemment promis de tuer ou d’arrêter Moqtada Al-Sadr.

"Si les Américains arrivent à me tuer"

Un haut responsable de l’armée américaine a déclaré que des négociations étaient en cours pour éviter un bain de sang à Nadjaf et rétablir la paix dans la ville sunnite de Falloudja. Une délégation iranienne est actuellement en Irak, où elle joue le rôle de médiatrice entre les Américains et Moqtada Al-Sadr.

Dans l’entretien, ce dernier exhorte également ses compatriotes à poursuivre la lutte contre les forces d’occupation.

"La seule chose que je demande (aux Irakiens) est de ne pas cesser de se battre pour l’indépendance, la liberté et la diffusion des enseignements de l’islam si les Américains arrivent à me tuer", a-t-il dit, selon RIA.

"Les forces américaines ne sont pas simplement venues ici libérer les Irakiens du joug de Saddam Hussein", a-t-il ajouté.

"Ce qu’ils sont vraiment venus faire, c’est éradiquer les valeurs et traditions islamiques irakiennes, assurer la domination d’Israël dans la région et prendre le contrôle du pétrole irakien".

Il a par ailleurs expliqué que le futur Etat irakien devait être un Etat "sans distinction entre les communautés chiite, sunnite et chrétienne".

"Mais dans tous les cas, l’Etat devra reposer sur les principes de la Charia".

A l’en croire, les Etats-Unis n’ont aucunement l’intention de quitter l’Irak, même s’ils se sont engagés à transférer, le 30 juin 2004, la souveraineté aux Irakiens.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source