retour article original

lundi 24 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Israël
AFP, 12 mai 2008

Corruption : Morris Talansky confirme avoir financé des campagnes électorales d’Ehud Olmert


Vue de Jérusalem

JERUSALEM (AFP) - L’homme d’affaires américain Morris Talansky a confirmé, dimanche 11 mai 2008, à la télévision israélienne, avoir versé des contributions au Premier ministre, Ehud Olmert, utilisées par ce dernier pour ses campagnes électorales, dans les années 1990.

Israël


Dans une annonce dramatique, jeudi 8 mai 2008 au soir, à la nation, M. Olmert a rejeté des soupçons portés contre lui, tout en admettant avoir reçu des contributions financières pour ses campagnes électorales. Il est question de plusieurs centaines de milliers de dollars qui ont financé ses campagnes électorales pour la mairie de Jérusalem, en 1993, ainsi qu’en 1998, 1999 et 2002, dans le cadre du parti Likoud. "Je n’ai jamais perçu de pots-de-vin. Je n’ai jamais mis un sou dans mes poches", a proclamé M. Olmert. "Si la justice décide de m’inculper, je démissionnerai", a-t-il assuré tout en insistant sur le fait que ces fonds n’étaient "pas illicites".

Ehud Olmert

Selon un communiqué du ministère de la Justice, M. Olmert est soupçonné d’avoir reçu de M. Talansky des "sommes importantes" et "non autorisées" pendant une longue période, "alors qu’il était maire de Jérusalem, puis ministre du Commerce et de l’Industrie". "Olmert était le prince du Likoud (droite). Il était respecté et je le respectais (...) Je suppose que les fonds que je lui ai versés étaient utilisés pour ses campagnes électorales", a déclaré M. Talansky à la Chaîne-10 (privée), dans sa première interview aux médias israéliens depuis l’annonce d’un nouveau scandale de corruption impliquant M. Olmert. "Je n’avais jamais imaginé que c’était mal et que cet argent était illégal, et je démens catégoriquement avoir eu à l’esprit de faire des affaires en Israël (ndlr : en contrepartie). C’est très loin de la vérité et cela ne m’a jamais traversé l’esprit", a-t-il ajouté. "J’appartiens à une génération qui se souvient de la Shoah, et qui considère que l’Etat d’Israël est un endroit où l’intégrité doit régner", a encore dit M. Talansky.

Agence France Presse

Morris Talansky

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source