retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Guinée Bissau
AFP, 16 mai 2008

Guinée Bissau : 223 enfants sur 1000 meurent chaque année avant l’âge de 5 ans


Une Guinéenne et ses enfants à Gabu

La Guinée-Bissau est classée dernière sur 177 pays dans le classement 2008 du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) en termes d’indice de développement humain (IDH). Près d’un enfant sur quatre meurt avant l’âge de cinq ans en Guinée-Bissau, indique une étude menée conjointement par l’Unicef et le gouvernement bissau-guinéen dont l’AFP a reçu copie vendredi 16 mai 2008.

Guinée Bissau


"223 enfants sur 1.000 meurent avant d’atteindre l’âge de cinq ans" chaque année, indique le rapport de l’enquête menée conjointement en 2006 par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) et le gouvernement bissau-guinéen. L’étude souligne que ce petit pays lusophone de quelque 1,6 million d’habitants occupe le sixième rang des pays où le taux de mortalité infantile est le plus élevé dans le monde, notamment en raison du paludisme qui reste de loin la principale cause de décès.

Des enfants à Bissau

Concernant les femmes, le document indique que seul 32 % d’entre elles connaissent les trois principales voies de transmission du HIV/sida, qui selon des estimations du secrétariat national de lutte contre le sida affecte 35000 personnes dans le pays. Selon le rapport, 27,3 % de femmes se marient avant l’âge de 18 ans. En milieu rural, où des pratiques comme le mariage précoce ou forcé et l’excision n’ont pas encore disparu. "Nous savons que ce rapport, fruit d’un travail conjoint entre l’Unicef et le gouvernement, nous permettra de lutter âprement contre de telles pratiques", a réagi devant la presse le secrétaire d’Etat au plan, Francisco Da Costa.

Agence France Presse

Un restaurant à Bissau

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source