retour article original

lundi 22 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Guinée
AP, 27 mai 2008

Guinée : Mutinerie pour des soldes impayées


Vue de Conakry

CONAKRY, Guinée - Des officiers retenaient, mardi 27 mai 2008, le N°2 de l’armée guinéenne en otage, pour protester contre des soldes impayées, alors qu’une mutinerie engagée contre le renvoi du Premier ministre entrait dans sa seconde journée.

Guinée


Un membre de la garde présidentielle et un proche d’un haut gradé de l’armée ont tous deux confirmé que le général Mamadou Sampil, N°2 des forces armées, a été pris en otage par des officiers, lundi 26 mai au soir, à la caserne d’Alpha Yaya Diallo, la plus grande du pays. Il était toujours retenu mardi 27 mai 2008 au matin. "Il est aux mains des officiers. Mais il ne subit pas de mauvais traitements. Il n’y a pas de violences contre lui", a déclaré le membre de la garde présidentielle, qui se prononçait sous le couvert de l’anonymat.

Des soldats en patrouille à Conakry, le 19 février 2007

Les mutins craignent de ne pas recevoir les 1100 dollars de soldes impayées promises par le Premier ministre, Lansana Kouyaté, renvoyé, la semaine dernière, par le président, Lansana Conté. Lansana Kouyaté avait été nommé Premier ministre, à la suite d’un accord de partage du pouvoir, en 2007, après des manifestations contre le président. La mutinerie qui a commencé, lundi 26 mai 2008 au matin, dans cette caserne, s’est étendue, dans la soirée, à celle de Boiro, quartier général de la garde présidentielle. Selon des témoins, on pouvait encore entendre des coups de feu dans cette seconde caserne mardi 27 mai au matin.

Associated Press

Lansana Kouyaté

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source