retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (4ème partie) : Avril 2004
AP, 17 avril 2004

Proche Orient : Abdel Aziz Rantissi assassiné moins d’un mois après Cheikh Ahmed Yassine

par Ibrahim BARZAK


GAZA, Bande de Gaza (AP) - Abdel Aziz Rantissi n’aura pas eu le temps de venger le chef religieux et fondateur du Hamas, Cheikh Ahmed Yassine, assassiné par Israël le 22 mars 2004.

Le nouveau leader du mouvement palestinien a été à son tour assassiné, samedi 17 avril 2004, à Gaza, par des tirs de missiles israéliens sur sa voiture.


Ce pédiatre âgé de 54 ans figurait parmi les principales cibles de l’Etat hébreu, qui a entrepris de décapiter la direction du Mouvement de la résistance islamique.

Le 10 juin 2003, Abdel Aziz Rantissi avait échappé à une première tentative d’« assassinat ciblé » de l’Etat hébreu. En représailles, 16 Israéliens avaient été tués le lendemain dans un attentat-suicide du Hamas à Jérusalem.

Abdel Aziz Rantissi, qui a succombé à ses blessures à l’hôpital, était l’un des fondateurs du Hamas en 1987 avec Ahmed Yassine.

Opposé à toute trêve avec Israël comme à tout compromis avec le président de l’Autorité palestinienne Yasser Arafat, il représentait avec Mahmoud Zahar, également médecin, la tendance la plus radicale du groupe voué à la destruction d’Israël et responsable d’attentats-suicides qui ont tué des centaines d’Israéliens. L’été 2003, c’était l’un des plus farouches opposants à la trêve des attaques anti-israéliennes.

Lors des funérailles d’Ahmed Yassine, il a promis de « poursuivre la guerre sainte au service de Dieu ».

Selon des sources israéliennes, il préparait un grand attentat suicide en Israël afin de renforcer sa position à la tête du Hamas et de venger l’assassinat d’Ahmed Yassine.

Si le Hamas reste discret sur son mode d’organisation, les grandes lignes en sont connues. La ligne politique générale est fixée par le bureau politique, dirigé depuis Damas (Syrie) par Khaled Machaa, et qui comprend plusieurs chefs du mouvement dans le monde arabe ainsi qu’Abdel Aziz Rantissi, Ismaïl Hanieh, un proche d’Ahmed Yassine, et Mahmoud Zahar, à Gaza. « Ce sang ne sera pas gaspillé. Nous n’abandonnerons pas », a prévenu Ismaïl Hanieh après la mort d’Abdel Aziz Rantissi.

L’aile militaire du Hamas, les brigades Izzedine al-Kassem, planifie et exécute les attentats contre les Israéliens. Elle est dirigée par deux hommes de l’ombre, Mohammed Deif et Adnan al-Ghoul, qui figurent en tête de la liste israélienne des terroristes les plus recherchés par l’Etat hébreu et opèrent cachés depuis des années.

Difficile de déterminer le degré d’autonomie de la branche armée pour ce qui est des dates et des cibles des attaques, comme on ignore quel rôle joue le bureau politique dans ces opérations.

Israël affirme que le cheikh Ahmed Yassine avait personnellement approuvé nombre des centaines d’attentats du Hamas qui auraient fait plus de 377 morts et 2000 blessés côté israélien en trois ans. Toutefois le Mouvement a assuré que l’élimination de son guide ne changerait rien aux opérations du groupe ni à sa capacité à mener des attaques.

L’assassinat d’Abdel Aziz Rantissi s’est produit quelques heures après un attentat-suicide au point de passage d’Erez entre Israël et la Bande de Gaza. Cette action, qui a coûté la vie à un Israélien et en a blessé trois autres, a été revendiquée conjointement par le Hamas et les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, qui se réclament du Fatah de Yasser Arafat.

L’assassinat du leader palestinien survient aussi alors que le Premier ministre israélien Ariel Sharon prépare le départ des troupes et des colonies de la Bande de Gaza, en l’absence de reprise des négociations de paix avec les Palestiniens.

Ibrahim BARZAK

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Ibrahim BARZAK

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source