retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AFP, 17 avril 2004

Jacques Chirac souhaite dans "les meilleurs délais" un traité d’amitié entre Paris et Alger


Vue d’Alger

Le président français Jacques Chirac souhaite un traité d’amitié entre l’Algérie et la France dans "les plus brefs délais", dans une lettre au président Abdelaziz Bouteflika, rendue publique, samedi 17 avril 2004, par l’agence algérienne APS.

Algérie


"Soyez certain que la France sera aux côtés de l’Algérie pour bâtir et développer, dans tous les domaines, le partenariat d’exception que nous avons décidé d’établir lors de ma visite d’Etat en Algérie en mars 2003", écrit M. Chirac qui a effectué, jeudi 15 avril 2004, une visite éclair à Alger pour un entretien avec M. Bouteflika.

M. Chirac avait affirmé à l’issue de sa rencontre que la "Déclaration d’Alger", signée avec M. Bouteflika le 2 mars 2003, lors de sa visite d’Etat en Algérie pour refonder les relations entre les deux pays, se transformerait en "un traité d’amitié", à la manière du "Traité de l’Elysée" franco-allemand de 1963.

Abdelaziz Bouteflika et Jacques Chirac, à Alger, le 2 mars 2003

"L’élaboration d’un traité bilatéral d’amitié et de coopération doit maintenant conférer à ce partenariat des bases encore plus solides", écrit M. Chirac, souhaitant que ce traité soit conclu "dans les meilleurs délais".

Il a réaffirmé également son "engagement à ce que la France soutienne les projets économiques de l’Algérie dans les grands secteurs cruciaux pour son avenir tels que l’énergie, l’eau, les transports et l’espace".

Paysage du Hoggar

Les visites ministérielles "doivent être multipliées dans les deux sens et la relance de notre coopération culturelle, scientifique et technique doit être consolidée et ouverte à de nouveaux domaines", a encore écrit le président français.

M. Chirac s’est également déclaré "heureux de constater à nouveau notre convergence de vues sur les grands dossiers internationaux, qu’il s’agisse de la lutte contre le terrorisme international, de l’Irak, du Proche-Orient ou de l’avenir de la région dans son ensemble".

"Notre concertation étroite sur ces sujets doit se poursuivre et s’approfondir encore", a-t-il précisé. "Je pense en particulier aux enjeux du partenariat euro-méditerranéen ou de l’intégration maghrébine, qui nécessiteront des avancées rapides dans le contexte international troublé et incertain que nous connaissons", a-t-il souligné.

Jacques Chirac et Abdelaziz Bouteflika

M. Chirac a été le premier chef d’Etat à se rendre à Alger après la réélection triomphale, le 8 avril 2004, de M. Bouteflika avec 84,99% des suffrages au premier tour, constestée par l’opposition.

Agence France Presse

Drapeau de l’Algérie

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source