retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (4ème partie) : Avril 2004
AP, 18 avril 2004

Proche Orient : Le monde arabe condamne l’assassinat d’Abdel Aziz Rantissi


LE CAIRE (AP) - Les dirigeants arabes et musulmans du monde entier ont condamné, samedi 17 avril 2004, l’assassinat du chef du Hamas Abdel Aziz Rantissi, qualifiant l’opération israélienne de "terrorisme d’Etat" montrant qu’Israël entend saboter les espoirs de paix et que Washington soutient ce genre d’attaques ciblées.


Selon le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Maher, cet "assassinat perfide" prouve les véritables intentions d’Israël et va alimenter le cycle de la violence. L’opération de samedi 17 avril 2004 au soir "montre à nouveau qu’Israël utilise toutes les chances de tromper le monde, tuer les espoirs de paix et conduire la région vers les abysses", a précisé M. Maher, cité par l’agence égyptienne Middle East News.

Le parlement égyptien a de son côté fustigé un "acte stupide" qui va conduire à une "catastrophe".

En Jordanie, le gouvernement a dénoncé un "crime odieux" qui "réduit les espoirs de parvenir à la paix dans la région". Le roi Abdallah 2 doit rencontrer le président américain George W. Bush mercredi 21 avril 2004.

Selon la Ligue arabe, l’assassinat d’Abdel Aziz Rantissi met un terme aux efforts de paix et la date à laquelle il a été perpétré suggère que Washington avait donné son feu vert au Premier ministre israélien Ariel Sharon lors de sa visite aux Etats-Unis au cours de la semaine. "Il s’agit à nouveau de terrorisme d’Etat", a déclaré le porte-parole Hossam Zaki.

Le dirigeant du Hamas Khaled Mashaal s’est engagé à poursuivre la guerre sainte contre Israël et a appelé tous les pays arabes à se joindre à la "bataille féroce" contre l’Etat hébreu.

Au Liban, le grand ayatollah Mohammed Hussein Fadlallah, le plus haut dignitaire chiite du pays, a déclaré sur la chaîne du Qatar Al-Jazira que l’assassinat d’Abdel Aziz Rantissi était "un crime de la taille du président Bush, qui est l’assassin dans tous ces crimes, parce qu’il a donné le feu vert à Sharon et son gouvernement pour éliminer tous les dirigeants palestiniens, et en particulier ceux du Hamas".

La rue arabe a elle aussi réagi à l’opération israélienne de samedi 17 avril 2004.

Les réfugiés palestiniens au Liban ont exprimé leur colère en tirant des coups de feu dans le ciel. Criant "Allah est grand", quelque 2000 personnes ont défilé dans le camp de réfugiés d’Ein el-Hilweh, le plus important camp du Liban situé dans la banlieue de Sidon, dans le sud du pays, pour crier vengeance.

Au Caire, quelque 5000 étudiants de l’université islamique al-Azhar se sont rassemblés pour condamner l’assassinat d’Abdel Aziz Rantissi et scander des slogans hostiles aux Etats-Unis et à Israël. "Vers Jérusalem nous marchons, des martyrs par milliers", affirmaient-ils, condamnant par ailleurs le silence des pays arabes.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source