retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (4ème partie) : Avril 2004
AFP, 18 avril 2004

Proche Orient : Appels à la vengeance et à la rupture avec Israël


La rue arabe s’est encore radicalisée après l’assassinat du dirigeant du Hamas Abdelaziz al-Rantissi, les appels à la vengeance et à la rupture des liens avec Israël se multipliant dimanche 18 avril 2004.


Au Caire, plusieurs milliers d’étudiants ont réclamé que les gouvernements arabes ouvrent les frontières aux jeunes désirant se battre contre Israël. "O dirigeants arabes, ouvrez la porte du jihad" (guerre sainte), clamaient les manifestants à l’Université islamique d’Al-Azhar.

Leurs collègues de l’Université de Aïn Chams ont lancé une campagne pour la collecte d’un million de livres égyptiennes (près de 160000 dollars) pour financer des opérations suicide contre Israël.

A Alexandrie, les étudiants ont dressé des listes des noms des jeunes qui se sont portés volontaires pour mener des attaques suicide anti-israéliennes et ont organisé des funérailles symboliques pour Abdelaziz al-Rantissi, au moment où il était mis en terre à Gaza.

Les Frères musulmans, principale formation d’opposition en Egypte, ont prévenu que "l’entité sioniste payera le prix de ses crimes" et appelé "la nation toute entière à se mobiliser pour le jihad".

En Jordanie, liée comme l’Egypte par un traité de paix à Israël, des milliers de manifestants ont exprimé leur colère et crié vengeance dans les camps de réfugiés palestiniens, où les écoles et les magasins étaient fermés en signe de deuil.

"Rantissi, ne t’en fais pas, nous serons tous des fedayine (combattants)", clamait la foule dans le camp de Baqaa, au nord-ouest d’Amman.

Les Frères musulmans en Jordanie ont "appelé tous les régimes arabes qui entretiennent des liens avec l’ennemi sioniste à rompre leurs relations avec lui et à fermer ses ambassades" et appelé "au jihad et à la résistance".

Le comité central des oulémas du Front de l’action islamique (FAI), bras politique des Frères musulmans, a promulgué une fatwa (décret religieux) appelant à "arrêter toute forme de coopération avec l’administration américaine, dont les visites de responsables à Washington", en raison de "son alignement total sur Israël". Cette fatwa est intervenue alors que le roi Abdallah 2 de Jordanie doit être reçu à Washington, mercredi 21 avril 2004, par le président George W. Bush.

La fatwa appelle en outre à "abroger les traités et accords" avec Israël et exhorte les gouvernements arabes à ouvrir leurs frontières aux volontaires désireux de combattre.

A Damas, des centaines de Palestiniens se sont rassemblés après la prière dans le camp palestinien de Yarmouk, scandant "Rantissi, repose-toi, nous allons poursuivre la lutte".

Le chef radical du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), Ahmad Jibril, installé en Syrie, a appelé à "intensifier" les attentats suicide en réponse à l’assassinat par Israël d’Abdelaziz al-Rantissi.

Au Liban sud, plus de 10000 Palestiniens ont manifesté leur colère dans les camps de réfugiés. La manifestation la plus importante a rassemblé plus de 5000 réfugiés à Aïn Héloué, le plus grand camp du Liban.

"O musulman, tue tes dirigeants traîtres, tue les sionistes, fais exploser des bus, vengeance ! vengeance !" scandaient les manifestants dans le camp de Ain Héloué. "Nous regagnerons Jérusalem depuis Aïn Héloué, bardés d’explosifs", assuraient-ils.

L’Union des Avocats arabes, basée au Caire, a appelé tous les avocats à une grève d’une heure mardi à 09h00 GMT.

Au Koweit, quelque 200 étudiants, pour la plupart islamistes, ont organisé un meeting -fait rare dans l’émirat- au cours duquel ils ont appelé les pays arabes à couper tous les liens avec Israël dont ils ont brûlé un drapeau.

"Il n’y aura plus de paix après aujourd’hui (...) la seule solution pour le conflit avec les juifs est le fusil et le sang", a déclaré Mohammad al-Olaim, un porte-parole du Mouvement constitutionnel islamique (Frères musulmans).

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source