retour article original

lundi 22 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (4ème partie) : Du 16 avril 2004 au 30 avril 2004
AP, 20 avril 2004

Le Honduras annonce son retrait d’Irak "dans les plus brefs délais possibles"


TEGUCIGALPA, Honduras (AP) - Le président du Honduras Ricardo Maduro a annoncé, lundi 19 avril 2004 au soir, qu’il rappellerait ses 370 soldats déployés d’Irak "dans les plus brefs délais possibles", suivant ainsi l’exemple espagnol.


"J’ai informé les membres de la coalition que nos troupes rentreraient d’Irak", a déclaré M. Maduro lors d’un discours à la télévision, ajoutant que ce retrait s’effectuerait "dans les plus brefs délais possibles et dans des conditions de sécurité pour nos troupes".

Les forces du Honduras sont déployées à Nadjaf sous commandement espagnol, en compagnie des contingents du Salvador et de la République dominicaine.

L’annonce, dimanche 18 avril 2004, du prochain retrait des troupes espagnoles, avait soulevé de nombreuses interrogations concernant l’avenir des forces du Honduras en Irak.

Le Salvador a de son côté annoncé, lundi 19 avril 2004, que ses soldats resteraient en Irak, sous commandement polonais.

Les troupes du Honduras devaient quitter l’Irak aux alentours du 1er juillet 2004, mais le président Maduro n’a pas révélé la date précise de leur retour au pays. Selon Dagoberto Rodriguez, porte-parole du président Maduro, "les troupes quitteront l’Irak avant juillet". Il a ajouté que le gouvernement annoncerait bientôt la date précise du retrait.

Ricardo Maduro a expliqué que "nos soldats ont rempli la mission qui leur avait été confiée par le Congrès et cela autorise leur départ". "Mon gouvernement a analysé l’évolution de la situation en Irak et, il y a un mois, nous avons décidé de ne pas demander au Congrès une nouvelle autorisation de présence de nos troupes dans ce pays", a expliqué le président du Honduras. "Nous sommes fiers de la contribution du Honduras pour la préservation de la paix, la protection des droits de l’homme, ainsi que la reconstruction et l’aide de l’Irak", a-t-il encore déclaré.

Plus tôt, lundi 19 avril 2004, le porte-parole de l’armée, le colonel Rafael Moreno avait affirmé que le contingent de son pays resterait en Irak sous commandement polonais.

Egalement lundi 19 avril 2004, le porte-parole du département d’Etat avait déclaré à Washington que "le Honduras a été affecté par la décision espagnole", laissant entendre qu’il pourrait lui-aussi rappeler ses troupes.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source