retour article original

mardi 27 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AFP, 10 août 2008

Algérie : Attentat à Boumerdès


Le lieu d’un attentat, contre la gendarmerie de Zemmouri El-Bahri, le 10 août 2008

ALGER (AFP) - Un attentat suicide contre un poste de gendarmerie à Boumerdès (est d’Alger) a fait huit morts et dix-neuf blessés, dans la nuit de samedi 9 août à dimanche 10 août 2008, a annoncé la radio publique algérienne.

Algérie


Les groupes armés de Boumerdès, adossée à la Kabylie, une région très boisée et montagneuse, restent les plus actifs d’Algérie, où, selon des sources non-officielles, on compterait encore quelque 300 à 400 islamistes armés. L’armée, qui ratisse régulièrement cette région à la poursuite de groupes armées, a de son côté affirmé avoir tué douze islamistes présumés dans une embuscade tendue près de Beni Douala (département de Tizi Ouzou) dans la nuit du 7 août au 8 août. C’est près de Lakhdaria qu’un ingénieur français et son chauffeur algérien avaient été tués, le 8 juin, dans un attentat à la bombe revendiqué par la Branche Al-Qaïda au Maghreb islamique (Baqmi, ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat, GSPC).

Le 23 juillet, un kamikaze à moto s’était fait exploser au passage d’un convoi militaire, à Lakhdaria, dans la même région, qualifiée de "quadrilatère de la mort" par la presse, faisant treize blessés parmi la patrouille selon plusieurs journaux. Le 3 août, un attentat suicide avait fait vingt-cinq blessés, dont quatre policiers, à Tizi Ouzou, selon le ministre algérien de l’Intérieur Yazid Zerhouni. Le kamikaze avait lancé à l’aube son véhicule piégé contre un commissariat des renseignements généraux de la police de la vieille ville, à proximité d’une caserne de l’armée. La Branche d’Al-Qaïda au Maghreb a revendiqué, cette semaine, les attentats du 23 juillet et du 3 août 2008. Le kamikaze de Boumerdès, qui fait partie des personnes tuées, était à bord d’un fourgon chargé d’explosifs qu’il a lancé contre la brigade de gendarmerie de Zemmouri El-Bahri, une plage populaire de l’est algérois très fréquentée par les estivants en ces journées caniculaires.

Agence France Presse

Le lieu d’un attentat, contre la gendarmerie de Zemmouri El-Bahri, le 10 août 2008

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source