retour article original

samedi 25 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
AP, 26 octobre 2008

Informations internationales : Dominique Strauss-Khan a été blanchi par le comité directeur du FMI


Le siège du FMI à Washington DC

Le bureau exécutif du FMI a blanchi son directeur, Dominique Strauss-Khan, des accusations de favoritisme, selon un communiqué de l’organisme rendu public samedi 25 octobre 2008 au soir. Le comité de vingt-quatre membres n’a pas trouvé d’éléments permettant d’établir une manquement incompatible avec ses fonctions à la tête du FMI, même s’il relève des actes "regrettables et reflétant une sérieuse erreur de jugement", pour lesquels Dominique Strauss-Khan s’est excusé. Il reste donc à son poste.


Le groupe, présidé par son doyen, Shakour Shaalan, a pris acte des résultats d’une enquête interne indépendante, réalisée par un consultant extérieur au FMI, en prenant en compte les normes de conduite précisées dans le contrat du directeur. Le comité directeur du fond se dit satisfait de l’enquête détaillée, indépendante et rapide et salue le travail du consultant dans son communiqué. Dans un but de transparence, et pour aller dans le sens d’une meilleure gouvernance, le bureau exécutif du FMI a décidé que le rapport du consultant externe et la note sur les règles de conduite du directeur seront rendus publics. Le bureau note que la conduite personnelle de son directeur donne le ton concernant l’institution, et doit être à tout moment irréprochable. Dominique Strauss-Kahn a exprimé sa satisfaction que le fonds n’ai pas retenu l’incident intervenu avec un membre du personnel -qui a depuis quitté le FMI- comme un abus de son autorité.

Associated Press

Dominique Strauss-Khan

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source