retour article original

mardi 21 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (4ème partie) : Du 16 avril 2004 au 30 avril 2004
AP, 25 avril 2004

Irak : La France ne s’impliquera en Irak que si plusieurs conditions sont remplies, déclare Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense


ABOU DHABI, Emirats arabes unis (AP) - La France ne s’impliquera en Irak que si ce pays dispose d’un gouvernement légitime, que les Nations Unies sont chargées de la reconstruction et que l’Irak demande l’aide de la France, a expliqué, samedi 24 avril 2004, la ministre française de la Défense, Michèle Alliot-Marie.


S’exprimant dans le cadre d’une tournée dans le Golfe arabo-persique, Michèle Alliot-Marie a précisé que les gouvernements des quatre pays qu’elle a visité -Oman, Qatar, Bahrein et Emirats arabes unis- s’opposaient également à l’envoi de troupes de maintien de paix en Irak.

Mme Alliot-Marie réaffirme, dans un entretien publié dans l’édition de samedi 24 avril 2004 du "Parisien", que la France n’enverrait pas de troupes en Irak dans le contexte actuel.

"Dans la situation actuelle, les conditions politiques ne nous permettent pas d’envisager le moindre envoi de militaires français en Irak", déclare-t-elle, estimant que plusieurs conditions doivent d’abord être remplies.

Mme Alliot-Marie évoque notamment "la formation de l’armée, de la gendarmerie et de la police irakienne (...), pas forcément en Irak, mais peut-être en Jordanie, au Qatar ou dans les Emirats arabes unis".

Pour l’heure, estime-t-elle, "le plus urgent est un transfert de souveraineté aux Irakiens", fixé au 30 juin 2004 par la coalition conduite par les Etats-Unis.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source