retour article original

dimanche 26 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (4ème partie) : Du 16 avril 2004 au 30 avril 2004
AFP, 28 avril 2004

Irak : Les troupes d’occupation empêchent les ambulanciers de porter secours aux Irakiens blessés


Des frappes aériennes américaines ont visé un véhicule et un bâtiment utilisés par des résistants à Falloujah, dans la nuit de mardi 27 avril à mercredi 28 avril 2004, après des tirs sur les US Marines, a affirmé mercredi un porte-parole dans la base principale des US Marines à la sortie de la ville.


"Les US Marines, qui ont été attaqués à l’arme automatique et à la roquette antichar, ont fait appel à un soutien aérien pour frapper un véhicule transportant des armes et des hommes", a affirmé le commandant des US Marines, T.V. Johnson, porte-parole des US Marines au camp Falloujah. L’AC-130 Specter "a touché son objectif et les forces anti-irakiennes (terme employé par les Américains pour qualifier la résistance) se sont réfugiées dans un bâtiment proche. L’aviation a alors frappé l’édifice", a-t-il précisé.

Le commandant Johnson a souligné que dans les deux cas, outre les déflagrations consécutives aux raids de l’aviation, il y avait eu "un grand nombre d’autres explosions". Selon lui, cela signifie qu’une grande quantité de munitions étaient cachées dans le véhicule et le bâtiment. Il a souligné que l’AC-130 Specter, qui est armé de canons de 105 mm Howitzer, a été construit pour des frappes de précision. "Il n’y pas de doute qu’il a bien touché ses cibles", a-t-il dit.

Les frappes ont été menées peu après que les US Marines aient été la cible de tirs, mardi 27 avril 2004 à 22h00 (18h00 GMT), a souligné à l’AFP le commandant Johnson.

Les responsables militaires n’ont pas précisé le lieu exact des dernières frappes mais le pool de journalistes qui se trouve dans la position des US Marines en ville a indiqué que les combats s’étaient produits dans le quartier Jolan, considéré comme une place forte des combattants.

Selon le commandant Johnson, les haut-parleurs des mosquées ont appelé la population à prendre des armes contre les forces d’occupation.

Un cessez-le-feu, signé il y a deux semaines, prévoit notamment la ramassage des armes lourdes ainsi que des patrouilles communes entre les forces de la coalition et la police locale. Ces patrouilles devaient commencer mardi 27 avril 2004, mais l’administrateur américain en Irak Paul Bremer a précisé à la télévision qu’elles débuteront jeudi 19 avril 2004.

Les Marines sur le terrain ont indiqué que ce report était motivé par l’anniversaire, mercredi 28 avril 2004, de l’ancien dictateur Saddam Hussein qui a 67 ans.

Par ailleurs, il y a juste un an se déroulait le premier affrontement entre les habitants de Falloujah et les forces d’occupation, qui avaient fait au moins 13 morts.

Camp Falloujah, la principale base des Marines juste à l’extérieur de la ville a été également la cible d’une attaque au mortier qui n’a pas fait de blessé, selon le correspondant de l’AFP.

Par ailleurs, selon le bilan du ministère irakien de la Santé, il y a eu 280 morts, 24 femmes et 30 enfants, depuis le déclenchement des hostilités le 5 avril 2004. Durant le même temps, le nombre de blessés s’est élevé à 820, dont 56 femmes et 46 enfants. Ce nombre ne semble pas prendre en compte les morts dans les zones de combats, comme le quartier Jolan, car aucun ambulancier ne peut s’en approcher.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source