retour article original

samedi 24 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
Reuters, 18 août 2009

Informations internationales : L’Arctic Sea

par Christopher SCICLUNA et Pierre SERISIER



Les autorités maltaises ont affirmé, mardi 18 août 2009, que le cargo Arctic Sea, récupéré par la marine russe près des îles du Cap-Vert, après deux semaines d’incertitude sur sa localisation, n’a "jamais vraiment disparu".

L’Arctic Sea


La trace du vraquier de 4000 tonnes, battant pavillon maltais et exploité par une compagnie finlandaise, a été perdue alors qu’il se trouvait dans les eaux européennes, au cours d’une traversée entre la Finlande et le port algérien de Bejaïa. La disparition du vraquier, avec quinze membres d’équipage russes, a déconcertée les autorités maritimes de l’Europe entière qui soupçonnaient un acte de piraterie.

L’Arctic Sea

Les autorités maltaises ont expliqué que la commission de sécurité maritime, qui regroupe des représentants suédois, finlandais et maltais, a suivi de très près les évolutions du détournement du navire. "La commission voudrait préciser que les mouvements de l’Arctic Sea ont toujours été connus pendant plusieurs jours, ce qui contredit les informations sur la disparition du bâtiment", a précisé l’Autorité maritime maltaise. "Il y avait un consensus entre les autorités de Finlande, de Malte et de Suède pour ne divulguer aucune information sensible, afin de ne pas mettre en danger la vie et la sécurité des personnes à bord, ni l’intégrité du bateau", a ajouté l’Autorité. La Russie a annoncé, dans la journée, que huit personnes originaires de Lettonie, d’Estonie et de Russie ont été arrêtées pour le détournement du cargo et qu’elles étaient actuellement interrogées à bord d’un bâtiment de la marine russe.

Christopher SCICLUNA et Pierre SERISIER

L’Arctic Sea

AUTEURS 

  • Christopher SCICLUNA et Pierre SERISIER

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source