retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (5ème partie) : Du 1er mai 2004 au 15 mai 2004
AFP, 2 mai 2004

Irak : Les crimes de guerre de l’occupant alimentent la colère arabe


Les images des sévices infligés par les forces britanniques à des prisonniers irakiens ont alimenté, dimanche 2 mai 2004, l’indignation dans le monde arabe suscitée par de premières révélations de tortures commises par des militaires américains.


"Après le choc des tortures infligées par des soldats américains, le Daily Mirror fait éclater un nouveau scandale en rapportant des sévices commis par des soldats britanniques contre les détenus irakiens", titre le quotidien gouvernemental égyptien Al-Ahram.

"Le monde n’était pas encore sorti du choc provoqué par la diffusion des images de tortures dans la prison d’Abou Ghraib commises par des soldats américains", affirme le journal qui publie ces nouvelles photos en Une, comme la plupart des quotidiens égyptiens.

Le quotidien estime que "les condamnations par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ne suffisent pas" et appelle à "la formation rapide d’un tribunal international" pour "juger les soldats qui ont perpétré ces crimes". Il ajoute que "le seul moyen de sortir de l’impasse est de mettre fin à l’occupation de l’Irak".

"Après le scandale américain, les soldats britanniques torturent un détenu irakien pendant huit heures", titre pour sa part le journal d’opposition al-Wafd, photos à l’appui.

L’hebdomadaire indépendant égyptien al-Ousbou y va encore plus fort : "Les salauds", titre-t-il sur une page entière. "Jusqu’à quand resterons-nous silencieux ?" s’interroge dans un éditorial son rédacteur en chef Moustapha Bacri. Il appelle les Arabes à "ne pas permettre la perte de l’Irak comme nous avons perdu la Palestine".

En Jordanie, les trois principaux quotidiens publient également les photos montrant les sévices infligés par les soldats britanniques accompagnées de commentaires dénonçant ces actes "humiliants".

"La révélation de telles atrocités renforce les appels de la communauté internationale à remettre le dossier de l’Irak à l’ONU", écrit le rédacteur en chef du journal Al-Arab Al-Youm.

Un éditorialiste du quotidien Al-Doustour affirme que ces atrocités ont provoqué "un séisme qui a ébranlé la conscience du monde" et qualifie les soldats américains "d’orphelins du Ku Klux Klan".

A Damas, le quotidien officiel As-Saoura affirme qu’il "existe des preuves que les opérations de torture ne sont pas limitées mais qu’elles constituent une pratique des forces d’occupation américaine et britannique. L’enquête dévoilera des détails épouvantables".

Au Caire, le secrétaire général du Comité des oulémas musulmans irakiens Hareth Souleimane Al-Dari a affirmé que sa formation avait déjà informé la coalition "de ce qui se produit dans la prison d’Abou Ghraib et d’autres et qui est de loin pire que ce qui a été publié".

A Bagdad, le comité des oulémas musulmans avait réclamé, samedi 1er mai 2004, que les mauvais traitements infligés aux prisonniers irakiens soient considérés comme des crimes de guerre.

Le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa s’était déclaré samedi "choqué et dégoûté" par les "images honteuses qui constituent un atteinte à la dignité de l’homme et aux droits les plus élémentaires des détenus". Il a réclamé "le châtiment le plus sévère à l’encontre de ceux qui sont coupables de tels agissements".

Le guide suprême des Frères musulmans égyptiens Mohammed Mehdi Akef a affirmé que "ce qui a été publié n’est qu’une partie de l’iceberg et reflète le véritable visage de la civilisation et de la démocratie américaine". Dans un communiqué diffusé par le site web de la confrérie, principale force d’opposition, il a appelé la résistance irakienne à "intensifier ses attaques contre les forces d’occupation".

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source