retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Israël
Libération, 17 octobre 2009

Corruption : Ehud Barak est épinglé pour son train de vie à Paris

par Delphine MATTHIEUSSENT


Vue de Paris

Le ministre de la Défense israélien, Ehud Barak, a été épinglé pour ses dépenses somptuaires lors de son dernier séjour de quatre jours à Paris, à l’occasion du salon aéronautique du Bourget.

Israël


Suite au Grand Hôtel place de l’Opéra à 2500 euros la nuit, entourage pléthorique logé à l’hôtel Intercontinental, chambres réservées et non occupées, carte blanche sur les dépenses : dans un rapport très sévère, qui a fait hier la une de la presse israélienne, le contrôleur de l’Etat a évalué à près d’un million de shekels (environ 180000 euros) la facture pour le contribuable. L’addition est d’autant plus difficile à avaler pour les Israéliens que le ministère de la Défense a récemment obtenu une hausse de son budget, au détriment de l’Education et des affaires sociales, et que la crise mondiale fait durement sentir ses effets en Israël. Ehud Barak s’est justifié en indiquant qu’il n’était pas responsable « personnellement » de l’organisation du voyage. Il ne devrait d’ailleurs pas être inquiété, puisque le contrôleur de l’Etat n’a aucun pouvoir de sanction. Mais le chef du parti travailliste, qui a passé de nombreuses années dans un kibboutz, contribue ainsi au discrédit qui touche l’ensemble de la classe politique israélienne, après notamment l’inculpation de l’ancien Premier ministre, Ehud Olmert, pour corruption.

Delphine MATTHIEUSSENT

Ehud Barak

AUTEURS 

  • Delphine MATTHIEUSSENT

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source