retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (5ème partie) : Mai 2004
AP, 4 mai 2004

Crimes de guerre israéliens : Peine de prison symbolique pour un soldat qui a abattu un passant palestinien âgé de 16 ans


Un Palestinien arrêté par l’armée israélienne, à Jérusalem, et assassiné une demi-heure plus tard, en pleine rue, menotté dans le dos

Un Palestinien arrêté par l’armée israélienne, à Jérusalem, et assassiné une demi-heure plus tard, en pleine rue, menotté dans le dos

Un Palestinien arrêté par l’armée israélienne, à Jérusalem, et assassiné une demi-heure plus tard, en pleine rue, menotté dans le dos

Un Palestinien arrêté par l’armée israélienne, à Jérusalem, et assassiné une demi-heure plus tard, en pleine rue, menotté dans le dos

Un Palestinien arrêté par l’armée israélienne, à Jérusalem, et assassiné une demi-heure plus tard, en pleine rue, menotté dans le dos

Mise en scène israélienne, destinée à faire croire que le Palestinien assassiné portait une ceinture d’explosifs et qu’il avait fallu l’abattre pour l’empêcher de se faire exploser...

JERUSALEM (AP) - Un officier de l’armée israélienne a été condamné à six mois d’emprisonnement pour avoir abattu un passant palestinien âgé de 16 ans.

C’est la première fois depuis le début des violences en septembre 2000 qu’un soldat israélien est condamné à une peine d’emprisonnement pour avoir tué un Palestinien.

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002


L’officier, un capitaine dont le nom n’a pas été donné, a été reconnu coupable d’homicide pour la mort en octobre 2002 de Mohammed Zeid. Alors qu’il appliquait un couvre-feu dans le village de Nazlat Zeid en Cisjordanie, cet officier a tiré en direction d’une maison tuant l’adolescent qui se trouvait à l’intérieur.

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

"Le tribunal estime que le comportement de cet officier était extrêmement irresponsable et déraisonnable, et la vie de ce soldat n’était pas menacée quand les coups de feu ont été tirés", souligne un communiqué de l’armée israélienne qui précise que ce capitaine a été dégradé au rang de lieutenant.

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Depuis le début des violences en septembre 2000, plus d’un millier de passants palestiniens ont été tués, a déclaré Noam Hoffstader de l’association de défense des droits de l’homme B’tselem qui ajoute que seuls 13 soldats ont été inculpés pour ces morts.

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Deux autres officiers reconnus coupables d’avoir tué des Palestiniens ont vu leur peine suspendue.

Associated Press

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Victime palestinienne d’un massacre perpétré par l’armée israélienne. Photo prise dans un hôpital palestinien, le 19 avril 2002

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source