retour article original

lundi 21 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (2ème partie) : Du 8 mars 2004 au 20 mai (...)
AFP, 4 mai 2004

Etats-Unis : Des diplomates américains dénoncent la politique de George Walker Bush au Proche-Orient


WASHINGTON (AFP) - D’anciens diplomates américains, parmi lesquels de nombreux ambassadeurs, ont vivement dénoncé la politique de Washington au Proche-Orient dans une lettre au président George W. Bush, une initiative exceptionnelle rendue publique mardi 4 mai.

Les signataires affirment leur solidarité avec les 52 anciens diplomates britanniques qui avaient, dans une lettre au Premier ministre Anthony Blair fin avril 2004, déploré l’alignement de Londres sur Washington dans cette région.


Cinquante-huit anciens membres du corps diplomatique américain, anciens militaires ou membres d’autres agences gouvernementales autrefois en poste à l’étranger, ont paraphé ce courrier en forme de pétition, qui reste ouvert à d’autres signatures jusqu’à la fin du mois.

La lettre adressé à M. Bush déplore en particulier le soutien apporté par le président américain aux projets de séparation unilatérale d’avec les Palestiniens présentés par M. Sharon, qui fait perdre aux Etats-Unis leur vocation de "partenaire équitable".

"Votre soutien inqualifiable aux assassinats extra-judiciaires de Sharon, au mur de séparation identique à (celui qui avait été construit à) Berlin, aux dures mesures militaires dans les territoires occupés et maintenant votre appui au plan unilatéral de Sharon coûtent à notre pays sa crédibilité, son prestige et ses amis", affirment les signataires.

Il accusent également à cette politique de soutien inconditionnel à Israël de placer les personnels américains à l’étranger "dans une situation intenable et souvent dangereuse" et de décourager de nombreux amis et alliés des Etats-Unis de les aider en Irak.

Ni la Maison Blanche ni le département d’Etat (Affaires étrangères) n’ont émis de réaction, mardi 4 mai 2004, à ce texte, qui survient alors que l’administration américaine est déjà aux prises avec le scandale des sévices et humiliations infligés à des prisonniers irakiens.

Bien que cette pétition soit essentiellement consacrée au conflit israélo-palestinien, plusieurs signataires ont indiqué lors d’une conférence de presse qu’ils voulaient aussi protester contre la politique américaine en Irak.

Un ancien ambassadeur américain au Népal et longtemps spécialiste du Proche-Orient au département d’Etat, Carleton Coon, a dénoncé le "désastre de l’intervention américaine en Irak".

"On ne peut pas démocratiser un pays et vouloir en faire un phare pour le reste du Proche-Orient en l’occupant et en y tuant des gens", a renchéri Owen Roberts, ancien ambassadeur au Togo et médaillé de la seconde guerre mondiale.

Cette initiative laisse transparaître le malaise d’une large partie du corps diplomatique américain -qui ne peut pas s’exprimer de la sorte tant qu’il est en service- face à la politique de Washington dans cette partie du monde.

Parmi les signataires on trouve notamment un diplomate en poste en Grèce, John Brady Kiesling, qui avait démissionné avec fracas l’an dernier pour protester contre la guerre en Irak.

On trouve également Greg Thielmann, un ancien spécialiste du renseignement au département d’Etat, qui a récemment accusé l’administration Bush d’avoir déformé les informations sur les armes de destruction massive présumées de l’Irak et les liens de Bagdad avec le terrorisme pour justifier l’entrée en guerre.

Cette lettre est signée par une vingtaine d’anciens ambassadeurs ou consuls généraux, dont beaucoup ayant servi dans des pays du Proche-Orient, notamment en Arabie saoudite, au Qatar, au consulat de Jérusalem, en Irak, au Yémen, au Koweit, au Maroc ou aux Emirats arabes unis.

On trouve également un ancien sous-secrétaire d’Etat chargé des affaires administratives, Ronald Spiers, et un ancien secrétaire adjoint à la défense et ex-ambassadeur à Ryad, Chas Freeman.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source