retour article original

mardi 25 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Afghanistan
AP, 6 novembre 2009

Corruption : Gordon Brown appelle Hamid Karzaï à faire le ménage dans son gouvernement


Des soldats britanniques en Afghanistan

Après la mort de sept soldats britanniques en Afghanistan, le Premier ministre, Gordon Brown, a prévenu, vendredi 6 novembre 2009, qu’il n’était pas prêt à risquer la vie de ses hommes pour un gouvernement afghan "qui ne se dresse pas contre la corruption".

Afghanistan


La Grande-Bretagne a mobilisé environ 9000 hommes en Afghanistan, dont la majorité est déployée dans la province de Helmand, dans le sud du pays. Sept soldats britanniques ont été tués, en Afghanistan, la semaine dernière, dont cinq tués par un policier afghan. Le chef du gouvernement britannique a rapporté, dans un discours, que le président afghan, Hamid Karzaï, lui avait assuré que "la première priorité de son nouveau gouvernement serait de prendre des mesures décisives contre la corruption". Selon lui, le gouvernement afghan est synonyme de corruption et "je ne suis pas prêt à risquer la vie des hommes et femmes britanniques pour un gouvernement qui ne se dresse pas contre la corruption". Londres a promis d’envoyer 500 soldats supplémentaires en Afghanistan, mais cet envoi dépend des progrès du gouvernement, a-t-il déclaré. Malgré les doutes croissants de la population sur l’implication de la Grande-Bretagne dans la guerre en Afghanistan, Gordon Brown a insisté sur le fait que l’engagement britannique sur place était "nécessaire pour protéger notre sécurité".

Associated Press

Des soldats britanniques en Afghanistan

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source