retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
Reuters, 14 novembre 2009

Informations internationales : Le PAM en appelle aux particuliers pour lutter contre la faim

par Daniel FLYNN et Eric FAYE



Le Programme alimentaire mondial (Pam), qui manque de fonds en raison de la crise financière mondiale, lance un appel sur internet pour recueillir l’argent dont il aurait besoin pour nourrir plus d’un milliard de personnes souffrant de la faim à travers le monde.


Dans une interview à Reuters, la directrice générale du Pam, Josette Sheeran, déclare que l’objectif de cet appel, lancé samedi 14 novembre, est de faire en sorte qu’un milliard d’habitants du monde industrialisé donne ne serait-ce qu’un euro par semaine pour cette opération, ce qui suffira à nourrir ceux qui en ont le plus besoin. C’est la première fois que le Pam, qui est, pour l’essentiel, financé par les Etats, lance un tel appel. "Nous assistons à une montée en flèche de la malnutrition -plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim, pour la première fois dans l’histoire- et en raison des pressions financières qui s’exercent sur les gouvernements, nous pensons qu’il est vraiment important, désormais, d’en appeler aux particuliers, dans le monde entier, afin qu’ils contribuent à résoudre directement ce problème", dit-elle. S’exprimant à l’avant-veille d’un sommet sur l’alimentation dans le monde, qui s’ouvrira, lundi 16 novembre, à Rome, Josette Sheeran a souligné qu’en 2009, le Pam ne devrait pouvoir recueillir que la moitié environ des 6,7 milliards de dollars qu’il s’était donné pour objectif. Même si la prévision pour 2009 -3,7 milliards de dollars- correspondrait au deuxième budget le plus élevé qu’ait eu le Pam, ce ne sera pas suffisant pour s’attaquer efficacement aux crises humanitaires que connaît la planète, ajoute la directrice générale.

En 2008, le Pam avait levé cinq milliards de dollars -un record- pour nourrir les personnes touchées par la hausse des prix des denrées de base, hausse à l’origine de graves émeutes de la faim dans certains pays de 2006 à 2008. En 2009, le programme onusien a dû d’ores et déjà réduire les rations de nourriture ou l’ampleur de ses opérations, notamment au Kenya et au Bangladesh. Le Pam, explique Josette Sheeran, est confronté à "une année de choix difficiles", car la sécheresse dans la Corne de l’Afrique, combinée à des inondations aux Philippines et au conflit dans le nord du Pakistan, tend ses capacités, limitées, à faire face à des situations d’urgence. "Le problème, actuellement, c’est que le Pam a sur les bras dix à douze situations d’urgence aiguës, dont chacune est complexe(...)et dont aucune ne peut être négligée", ajoute-t-elle. "Nous réduisons les rations, mais nous préférerions adresser un message aux citoyens du monde pour qu’il nous aide à combler le manque, sur le plan alimentaire", conclut Sheeran.

Daniel FLYNN et Eric FAYE

AUTEURS 

  • Daniel FLYNN et Eric FAYE

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source