retour article original

mardi 25 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Afrique du Sud
The New York Times, 21 décembre 2009

Afrique du Sud : Violences xénophobes

Reportage photo


Vue de Westenburg

En mai 2009, des violences xénophobes se sont répandues de ville en ville. Les victimes étaient des immigrés venus tenter de refaire leur vie dans le pays le plus riche de la région. De récentes attaques à Polokwane ont pris pour cible des Zimbabwéens.

Afrique du Sud


Après qu’un habitant ait été retrouvé mort à Westenburg, le bruit a couru qu’un Zimbabwéen ivre l’avait poignardé. La ville est entrée en éruption, les hommes appelant au meurtre des Zimbabwéens ou réclamant qu’ils retournent dans leur pays. Pendant la nuit, la police a rassemblé tous les Zimbabwéens au stade Peter Mokaba, afin de les protéger.

Les parents de Steven Hamilton dont le meurtre a déclenché les violences

Une Zimbabwéenne réfugiée au stade Peter Mokaba, à Westenburg

Une salle de sport héberge des Zimbabwéens au stade Peter Mokaba, à Westenburg

Des Zimbabwéennes réfugiées au stade Peter Mokaba, à Westenburg

Mike Mpofu, âgé de 34 ans, un professeur d’art zimbabwéen qui vend des légumes à Westenburg, a échappé à la foule

Tinashe Phiri, âgé de 20 ans, a été pourchassé et roué de coups par une foule. Depuis, il vit au stade Peter Mokaba, à Westenburg

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source