retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption aux Etats-Unis
AFP, 19 février 2010

Corruption : L’ancien chef de la police new-yorkaise est condamné


Un véhicule de la police à New York

L’ancien commissaire de police de New York, Bernard Kerik, a été condamné, jeudi 18 février 2010, à quatre ans de prison, pour corruption et escroquerie, a rapporté le bureau du procureur fédéral.

Etats-Unis


Bernard Kerik était chef de la police sous le mandat du maire républicain de New York, Rudolph Giuliani, à l’époque des attentats du 11 septembre 2001. Bernard Kerik a reconnu avoir accepté 255000 dollars, pour la rénovation de son appartement, d’une société en lice pour des contrats avec le gouvernement. L’entreprise, soupçonnée d’avoir un lien avec la mafia, a installé des salles de bains en marbre, un jacuzzi et une nouvelle cuisine dans l’appartement de M. Kerik, quand il habitait une banlieue aisée au nord de New York. En retour, M. Kerik a contacté des médiateurs du gouvernement pour le compte de l’entreprise. Il a aussi plaidé coupable d’avoir menti à des responsables de la Maison Blanche au sujet des rénovations de son appartement, alors qu’il était pressenti pour prendre la tête du département de la Sécurité intérieure. Il a plaidé coupable, en novembre 2009, et accepté de payer 187931 dollars de réparation. Il a ainsi évité une condamnation plus lourde, pouvant aller jusqu’à 61 ans de prison. Le juge l’a cependant condamné à une peine supérieure à celle requise par les procureurs.

Agence France Presse

Bernard Kerik

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source