retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Guatemala
AFP, 18 mars 2010

Corruption : La justice guatémaltèque autorise l’extradition d’Alfonso Portillo vers les Etats-Unis


Une vendeuse de rue à Guatemala City, le 24 février 2010

La justice du Guatemala a autorisé, mercredi 17 mars 2010, l’extradition de l’ex-président guatémaltèque, Alfonso Portillo, vers les Etats-Unis, où il est accusé d’avoir détourné des millions de dollars de fonds publics durant son mandat (2000-2004), selon la décision du tribunal.

Guatemala


L’ex-président Portillo, âqé de 58 ans, a été inculpé, fin janvier 2010, de détournement de fonds et blanchiment d’argent, par un tribunal de New York. Il a été arrêté, le lendemain, sur une plage du nord-est du Guatemala, alors qu’il tentait de fuir à bord d’une barque vers le Belize, et incarcéré. Le tribunal souligne que l’ex-président ne pourra pas être extradé avant la fin de la procédure ouverte à son encontre au Guatemala pour le détournement de 15 millions de dollars du ministère de la Défense. Selon l’acte d’accusation américain, l’ex-dirigeant "a détourné, entre 2000 et 2004, alors qu’il était en fonctions, des dizaines de millions de dollars de fonds publics, et une bonne partie a transité à travers des comptes en banque américains et européens." Les fonds étaient déposés sur des comptes ouverts aux Etats-Unis au nom de plusieurs proches, notamment son ex-épouse et sa fille, précise le tribunal. L’ouverture de cette procédure, en 2005, a poussé M. Portillo à s’enfuir au Mexique, après la levée de son immunité. En octobre 2008, il a été extradé vers le Guatemala, où il a été laissé en liberté sous caution dans l’attente de son procès. La Cour a par ailleurs rejeté une demande de confiscation des biens de l’ex-président. Devant le tribunal, il a qualifié la procédure américaine de "politique" et "revancharde", parce qu’il a refusé de soutenir "l’invasion de l’Irak" en 2003. Son avocat, Telesforo Guerra, a annoncé son intention de faire appel de la décision de mercredi 17 mars 2010.

Agence France Presse

Alfonso Portillo

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source