retour article original

samedi 25 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire La seconde guerre mondiale en photos
La seconde guerre mondiale en photos 2

L’attaque de la Pologne en 1939


Meeting nazi à Nuremberg en 1935

La plupart des textes rédactionnels sont des condensés de l’Histoire de la seconde guerre mondiale, de Basil Liddell Hart.


Basil Liddell Hart

En Europe, la seconde guerre mondiale a débuté le vendredi 1er septembre 1939, au matin, quand l’armée allemande a attaqué la Pologne. En guise de prétexte, Adolf Hitler invoquait le fait que la Pologne refusait de céder à l’Allemagne la ville de Danzig et le corridor séparant l’Allemagne de la Pusse orientale. De plus, les Allemands avaient organisé l’attaque de l’une de leurs stations de radio, à proximité de la frontière polonaise. Des détenus, extraits d’un camp de concentration et revêtus d’uniformes polonais ont été abattus sur place. Leurs cadavres étaient censés prouver l’agression polonaise.

Des soldats allemands brisent une barrière marquant la frontière polonaise, le 1er septembre 1939

Pour la première fois, la théorie de la guerre éclair était mise en pratique. Imaginée par Basil Liddell Hart -qui avait vécu la guerre des tranchées-, le concept de guerre éclair voulait que les tanks opèrent de manière autonome, au lieu d’accompagner l’infanterie comme cela se faisait à la fin de la première guerre mondiale. Il s’agissait de profiter de la vitesse pour concentrer l’attaque sur un point faible du front ennemi, rompre ce front avec le soutien de l’aviation, puis foncer très en arrière des lignes ennemies, dans le but de détruire les stocks de ravitaillement, couper les lignes de communication, s’emparer des postes de commandement et contraindre l’ennemi à la capitulation sans qu’il ait eu le temps d’adapter son système de défense et faire intervenir la masse de ses forces.

Une colonne allemande en Pologne, en septembre 1939

Des blindés allemands en Pologne, en septembre 1939

Des civils fuient l’invasion allemande, en Pologne, en septembre 1939

Une formation de bombardiers en piqué Junker JU-87 Stuka au-dessus de la Pologne, en septembre 1939

L’aviation allemande bombarde une route, en Pologne, en septembre 1939

Des civils victimes d’un bombardement allemand, en Pologne, en septembre 1939

Le plan allemand a été facilité par le fait que les Polonais avaient concentré l’essentiel de leurs forces près de la frontière, qu’ils ne disposaient pas d’un système défensif en profondeur et que leur armée n’était pas assez mobile pour réagir efficacement à une pénétration rapide des Panzer sur ses arrières. En une journée, la Luftwaffe avait pris le contrôle du ciel polonais, tandis que les Panzer fonçaient dans la plaine.

Des soldats polonais en septembre 1939

Le 3 septembre 1939, la Grande-Bretagne et la France ont déclaré la guerre à l’Allemagne, mais l’armée polonaise a été écrasée en quelques semaines, sans que la Grande-Bretagne ou la France attaquent l’Allemagne.

Des troupes allemandes sur une route boueuse, en Pologne, en septembre 1939

Des Panzer 1 et 2 traversent la Bzura, en septembre 1939

Des artilleurs allemands en Pologne, en septembre 1939

Une colonne allemande en Pologne, en septembre 1939

Des troupes allemandes en Pologne en septembre 1939

Un Heinkel He 111 bombarde Varsovie, en septembre 1939

Des habitants de Varsovie s’abritent pendant un bombardement allemand, en septembre 1939

Vue de Varsovie après un bombardement allemand, en septembre 1939

Le 17 septembre 1939, l’Union soviétique attaquait à son tour la Pologne, ce qui a précipité l’effondrement de la résistance polonaise.

Parade allemande à Varsovie, le 5 octobre 1939

Un Allemand frappe un juif à Woclawek, en 1939

Exécution de civils à Bochnia, en Pologne, le 18 décembre 1939

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source