retour article original

mardi 23 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
ATS, 10 mai 2010

Informations internationales : Antonio Guterres poursuit la réforme du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés


Un bureau d’enregistrement du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés dans le camp de Katumba, en Tanzanie, le 15 avril 2010

Le haut-commissaire aux réfugiés, Antonio Guterres, veut poursuivre son programme de réformes lors de son second mandat. Il entend notamment renforcer les capacités de réponse rapide à une crise et mieux répondre aux besoins de protection.

Des journalistes somaliens venus demander de l’aide auprès du bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, à Nairobi, au Kenya, le 6 mai 2010


Après avoir subi une sévère cure d’amaigrissement, le siège genevois de l’organisation va se stabiliser autour d’un effectif de quelque 700 employés, a indiqué, mercredi 5 mai 2010, à la presse, le haut-commissaire. Un millier de personnes travaillaient à Genève au début de son premier mandat il y a cinq ans. « Nous avons besoin d’un siège relativement important pour maintenir nos compétences au niveau stratégique. Par contre, Genève n’est pas la place idéale pour les fonctions administratives et d’appui logistique, car les coûts y sont trop élevés », a-t-il expliqué. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a créé un nouveau centre administratif à Budapest. Les coûts du siège ont été réduits : ils ont passé de 14 % à 9,5 % en cinq ans et les coûts de personnel ont baissé de 41 % à 27 %, ce qui permet d’affecter au terrain une part plus importante du budget du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (1,8 milliard de dollars de dépenses en 2009). Dans le cadre du renforcement de ses capacités d’intervention d’urgence, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés peut désormais se déployer dans les 72  heures avec des stocks pour aider 500 000 personnes, a précisé Antonio Guterres. Dans le domaine de la protection, il entend combler plusieurs lacunes, notamment pour aider les réfugiés urbains, favoriser l’intégration locale et renforcer les partenariats.

Agence télégraphique suisse

Antonio Guterres

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source