retour article original

lundi 26 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (5ème partie) : Du 1er mai 2004 au 15 mai 2004
Reuters, 15 mai 2004

Irak : L’occupant tue les Irakiens par milliers

par Souleiman AL KHALIDI


KERBALA, Irak (Reuters) - Les forces de la coalition d’occupation en Irak ont affronté les résistants de l’imam Moktada el Sadr autour de plusieurs lieux saints chiites dans le sud du pays.

Au moins deux résistants ont trouvé la mort et sept autres ont été blessés dans des combats à proximité des sanctuaires de l’imam Hussein et de l’imam Abbas à Kerbala, qui figurent parmi les sites les plus sacrés du chiisme, rapportent des témoins.


Non loin, à Nadjaf, où s’étaient déroulés de violents affrontements, vendredi 14 mai 2004, au moins deux chars américains ont pris position devant le principal commissariat de la ville, qui est situé à environ deux kilomètres de la mosquée de l’imam Ali.

Plus au sud, à Nassiriah, une vingtaine d’Italiens, d’Américains et de Britanniques -responsables, journalistes ou agents de sécurité- ont été assiégés durant la nuit dans les bureaux de l’autorité provisoire de la coalition par des membres de "l’armée du Mehdi", les résistants de Moqtada el-Sadr, qui les ont attaqués au mortier et au lance-grenades.

Des troupes italiennes sont arrivées à la rescousse et sont parvenues à extraire deux agents de sécurité philippins blessés.

Un porte-parole du contingent transalpin a jugé la situation "extrêmement indécise" et a dit ignorer qui, des troupes de la coalition ou des miliciens chiites, contrôlait la ville située à 375 km au sud-est de Bagdad.

Vingt Irakiens tués près de Bassorah

Près de Bassorah, à 150 km plus au sud, des soldats britanniques en route pour la ville d’Amara ont tué jusqu’à vingt rebelles en repoussant trois embuscades. Deux militaires ont été blessés et 13 assaillants capturés, selon un porte-parole de l’armée britannique.

Au nord, à Mossoul, une attaque au mortier ou à la grenade a fait quatre morts parmi des civils irakiens attendant devant un centre de recrutement de la nouvelle armée irakienne. Dix-sept autres ont été blessés, selon des sources médicales.

Deux fortes explosions ont secoué le centre de Bagdad dans la matinée, sans qu’on sache précisément leur origine.

L’armée américaine a par ailleurs annoncé que trois soldats américains avaient péri, vendredi 14 mai 2004, dans des incidents distincts, dont deux membres de la 1e division blindée au sud de Bagdad.

Depuis l’invasion de mars 2003, au moins 565 soldats américains ont été tués au combat en Irak et un porte-parole indiquait récemment que les forces américaines essuyaient quelque cinquante attaques par jour.

Les pertes subies par les résistants irakiens et dans la population civile se comptent par milliers.

Souleiman AL KHALIDI

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Souleiman AL KHALIDI

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source