retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Afrique du Sud
AFP, 2 juillet 2010

Corruption : L’ex chef de la police sud-africaine jugé coupable


Jackie Selebi

L’ancien chef de la police sud-africaine et ex-président d’Interpol, Jackie Selebi, a été jugé coupable, jeudi 1er juillet 2010, de corruption et d’entrave à la justice, pour avoir reçu de l’argent et des cadeaux d’un trafiquant de drogue.

Afrique du Sud


Jackie Selebi, âgé de 60 ans, était accusé d’avoir reçu plus d’un million de rands (environ 100000 euros) d’un homme d’affaires, condamné pour trafic de drogue et en attente de procès pour meurtre, en échange d’informations sur les enquêtes le concernant. "Au regard de la qualité des preuves, les démentis de l’accusé, qui assure ne pas avoir reçu de paiements, ne peuvent raisonnablement être vrais", a déclaré le juge Meyer Joffe devant un tribunal de Johannesburg. "En tant que chef de la police nationale (...), il a manifesté une faible conscience morale et ne s’est pas montré digne de confiance", a-t-il estimé en lisant son jugement. Cette décision intervient après un procès-fleuve, entamé en octobre 2009 et ralenti par plusieurs querelles de procédure. La peine sera prononcée ultérieurement.

Agence France Presse

Meyer Joffe

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source