retour article original

mercredi 23 août 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Afghanistan
AFP, 8 juillet 2010

Corruption : Un milliard de dollars de pots-de-vin par an sont payés en Afghanistan


Un convoi américain de déminage parcourt une route, le 7 juillet 2010

Une ONG afghane a estimé, jeudi 8 juillet 2010, dans une étude, que la corruption a doublé par rapport à 2006 en Afghanistan, assurant notamment que les pots-de vin pèsent pour 1 milliard de dollars dans le PIB.

Afghanistan


L’Afghanistan, qui vit depuis plus de trente ans dans la guerre et la guerre civile, est en proie, depuis fin 2001, à une insurrection des talibans qui s’intensifie chaque jour, malgré la présence de plus de 140000 soldats des forces internationales et l’injection, en près de neuf ans de guerre, de plusieurs milliards de dollars d’aide internationale chaque année. Les États-Unis, principal pourvoyeur de troupes et qui mènent la coalition sur le terrain, mais aussi les Nations Unies et de nombreux donateurs, estiment que la corruption gangrène le pays jusqu’à son sommet, au coeur même du gouvernement du président, Hamid Karzaï. L’étude de Integrity Watch Afghanistan (IWA), qui se présente comme une Organisation non-gouvernementale dont le but est de « surveiller les efforts de lutte contre la corruption » dans le pays, a basé son étude sur un questionnaire auprès d’un échantillon de 6500 personnes (la population totale est d’environ 30 millions d’habitants). Selon l’étude (www.iwaweb.org), « 28 % des foyers afghans ont dû payer un bakchich en échange d’un service public » en 2009. « La population a payé en 2009 deux fois plus de pots-de-vin qu’elle n’en avait payé en 2006 », lit-on dans ce rapport. « La corruption aujourd’hui représente un fardeau d’un milliard de dollars dans le PIB », ajoute IWA. « Les résultats de cette étude mettent en évidence que la corruption sape la légitimité des efforts de reconstruction de l’État, affecte les relations entre le citoyen et l’État et alimente la frustration et la sympathie pour les insurgés », prévient le rapport.

Agence France Presse

Un robot démineur américain déplace une bombe découverte au bord d’une route, le 7 juillet 2010

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source