retour article original

samedi 27 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Afrique du Sud
AFP, 3 août 2010

Corruption : L’ex-chef de la police sud-africaine est condamné à 15 ans de prison


Jackie Selebi

L’ancien chef de la police sud-africaine et ex-président d’Interpol, Jackie Selebi, a été condamné, mardi 3 août 2010, à 15 ans de prison, pour corruption, par le tribunal de Johannesburg, qui a suivi les réquisitions du procureur.

Afrique du Sud


L’ancien président d’Interpol, âgé de 60 ans, a été reconnu coupable, le 2 juillet 2010, de corruption, pour avoir accepté de l’argent et des cadeaux de Glen Agliotti, un homme d’affaires véreux condamné pour trafic de drogue, en 2007, et actuellement jugé pour meurtre. Jackie Selebi, en liberté sous caution depuis sa condamnation, était passible d’une peine allant de 15 ans de prison à la réclusion à perpétuité. Le procureur Gerrie Nel avait requis un minimum de 15 ans de prison, tandis que l’avocat de la défense, Me Jaap Cilliers, avait demandé une peine d’amende maximale d’un demi-million de rands (environ 50000 euros). "Je me satisfais d’une peine de 15 ans de prison", a déclaré le juge Meyer Joffe. "Quinze ans de prison n’est pas (une condamnation) disproportionnée", a-t-il ajouté. "L’accusé semble être le plus haut responsable à avoir été reconnu coupable de corruption", a-t-il précisé.

Agence France Presse

Glen Agliotti

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source