retour article original

dimanche 28 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (5ème partie) : Mai 2004
AP, 18 mai 2004

Proche Orient : Un rapport d’Amnesty International dénonce des crimes de guerre israéliens


JERUSALEM (AP) - Israël est coupable de crimes de guerre pour avoir détruit des milliers d’habitations palestiniennes en Cisjordanie et dans le bande de Gaza, selon un rapport d’Amnesty International publié mardi 18 mai 2004.


La publication du document coïncide avec une opération de l’Etat hébreu dans le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où l’armée israélienne a décidé d’élargir la zone-tampon le long de la frontière égyptienne, en rasant des centaines de maisons.

Selon Amnesty International, Israël a détruit plus de 3000 maisons palestiniennes depuis la reprise des violences, il y a trois ans, pour la plupart dans la bande de Gaza. Les troupes israéliennes ont par ailleurs rasé 10 % des terres cultivables de Gaza, et 226000 arbres ont été déracinés en 2002 et en 2003, selon le groupe de défense des droits de l’homme.

Selon son rapport, la démolition et la destruction de ces habitations représentent "de graves atteintes à la quatrième convention de Genève et sont des crimes de guerre".

"Dans la grande majorité des cas, il s’agit de destructions gratuites", explique Donatella Rovera, membre du programme du Proche-Orient d’Amnesty International et co-rédactrice du rapport. "C’est inutile, disproportionné, injustifié et intentionnel", précise-t-elle.

Le rapport accusé également Israël de punitions collectives, détruisant les maisons et les propriétés de Palestiniens qui ne sont pas impliqués -et l’Etat hébreu l’admet lui-même- dans des attaques anti-israéliennes.

La technique israélienne visant à détruire les habitations de kamikazes ou de responsables d’attentats palestiniens est une des formes de punition critiquées par Amnesty International, qui dénombre 600 exemples de cette pratique depuis septembre 2000.

Amnesty International demande également à Caterpillar, la société américaine qui fournit à Tsahal ses bulldozers utilisés dans les démolitions, "de garantir que ses bulldozers ne sont pas utilisés pour commettre des atteintes aux droits de l’homme".

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source