retour article original

lundi 24 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (6ème partie) : Du 16 mai 2004 au 15 juin 2004
AFP, 18 mai 2004

Irak : La Russie préconise une conférence internationale


Le transfert du pouvoir le 30 juin à un gouvernement provisoire en Irak va être un simple "changement d’enseigne" sans incidence réelle, qui n’enrayera pas la déstabilisation de la situation, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans un entretien publié mardi 18 mai 2004.


"Le 30 juin 2004, dans le meilleur des cas, va se produire une cérémonie qui ne changera rien sur le fond, un simple changement d’enseigne qui va mettre en place à Bagdad un gouvernement dépourvu de pouvoir réel", déclare M. Lavrov dans un entretien publié par le quotidien Vremia Novosteï.

"Nous comprenons le danger d’une telle situation, (...) nous ne souhaitons pas que les Américains subissent une défaite en Irak et que (ce pays) reste une plaie sanglante de la politique mondiale. Ce n’est pas dans notre intérêt, car la région entière sera déstabilisée", ajoute le chef de la diplomatie russe.

"Nous voulons aider avant tout les Irakiens à sortir de cette crise (et sommes) convaincus que tous les pays du monde, y compris les Arabes et l’Europe, sont prêts à y concourir. Mais pour cela il faut travailler ensemble et élaborer ouvertement les principes qui serviront de base à ce que veulent les Irakiens eux-mêmes", dit M. Lavrov. "Pour l’instant, malheureusement, cela ne se produit pas", ajoute-t-il.

"Si nous voulons un Irak stable et uni, alors il faut la participation (aux nouvelles autorités) non seulement des forces présentes au Conseil provisoire, mais aussi de celles qui n’y sont pas représentées, et de l’opposition -en excluant naturellement les terroristes qui ont accouru en Irak après l’intervention", estime le ministre russe.

"Puisque les dissensions entre Irakiens sont intenses, il est très important d’organiser un cercle extérieur de soutien à ce processus. Il faut qu’y prennent part les voisins de l’Irak, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU, la Ligue arabe", dit-il. "C’est comme ça que cela s’est passé avec l’Afghanistan", souligne M. Lavrov, rééditant la proposition russe d’une conférence internationale du type de celle organisée à Bonn en 2001 après la chute du régime taliban.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source