retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire La seconde guerre mondiale en photos
La seconde guerre mondiale en photos 12

Les Etats-Unis avant Pearl Harbor

L’arsenal de la démocratie


New York en 1940

Lorsque la guerre a éclaté en Europe, il existait, aux Etats-Unis, un fort courant d’opinion opposé à une intervention américaine. Les partisans de la neutralité faisaient valoir qu’au cours de la première guerre mondiale les Etats-Unis avaient dépensé une fortune et perdu de nombreux soldats sans qu’il en résulte une paix durable.

Dans un premier temps, les démocraties en guerre, désireuses d’obtenir de l’armement américain, devaient le payer cash.

New York en 1940

Comme les Britanniques avaient un besoin urgent de destroyers, afin de protéger leur marine marchande contre les attaques de sous-marins allemands, un accord a été conclu pour échanger 50 destroyers américains contre diverses bases dans des îles appartenant à l’empire britannique.

Par la suite, le président Roosevelt a fait adopter, par le Congrès des Etats-Unis, la loi du prêt-bail. Cette loi permettait de "prêter" fictivement -en réalité offrir- des armements américains aux armées en lutte contre les Allemands. Plus besoin de payer cash. A partir de là, les usines américaines se sont mises à produire, à plein régime, du matériel de guerre.

Franklin Delano Roosevelt signe la loi du prêt-bail, le 11 mars 1941

Un tank M3 Lee

Un tank M4 Sherman


La Charte de l’Atlantique

En août 1941, le président américain Roosevelt et le premier ministre britannique Churchill se sont rencontrés au large de Terre-Neuve. Cette réunion s’est traduite par l’adoption de la Charte de l’Atlantique.

Ce document dit que ni les Etats-Unis, ni la Grande-Bretagne ne recherchent un agrandissement territorial.

Ils ne souhaitent pas procéder à des échanges de territoires sans le consentement librement exprimé des populations concernées.

Ils respectent le droit de tout peuple de choisir sa forme de gouvernement.

Ils s’efforceront d’assurer la possibilité, pour tous les peuples, d’accéder au commerce mondial et aux matières premières nécessaires pour leur prospérité économique.

Ils s’efforceront de favoriser le progrès social et économique des peuples par la collaboration des nations.

Ils souhaitent que les navires de toutes les nations puissent circuler sur les océans.

Ils croient que toutes les nations du monde doivent renoncer à l’usage de la force. Les nations agressives doivent être désarmées en attendant l’instauration d’un système de sécurité plus large. Ils favoriseront l’adoption de mesures pratiques visant à réduire le coût des armements pour les peuples épris de paix.

Franklin Delano Roosevelt Jr, Winston Churchill, Franlin Delano Roosevelt et Eliott Roosevelt, à bord de l’Augusta, au large de Terre-Neuve, en août 1941

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source