retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (6ème partie) : Du 16 mai 2004 au 15 juin 2004
AP, 5 juin 2004

Irak : Le nouveau président irakien veut des élections libres le plus tôt possible


BERLIN (AP) - Dans un entretien publié, samedi 5 juin 2004, par le magazine allemand "Focus", Ghazi Machal Ajil al-Yaouar, le nouveau président irakien, a estimé que des élections libres devraient avoir lieu "le plus vite possible" en Irak.


Pour ce sunnite critique de l’occupation américaine, "l’Irak a été pendant des décennies le jouet de différents dictateurs. Aujourd’hui, il ne faut pas qu’il soit la marionnette des grandes puissances. Il est donc absolument nécessaire de redonner le pouvoir dès que possible au peuple irakien".

Il espère que l’ONU soutiendra "des élections libres, transparentes et équitables", prévues d’ici au 31 juin 2005, et "le plus tôt sera le mieux". S’il affirme que ces élections doivent se dérouler sous le contrôle de l’ONU, il souligne qu’"une chose doit être très claire : à partir de maintenant, nos décisions nous appartiennent".

En visite à l’ONU, le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari a affirmé pour sa part que les forces de la coalition devaient consulter le nouveau gouvernement provisoire sur les actions militaires importantes pour éviter un nouveau bain de sang comme celui qui a suivi, il y a deux mois, la répression menée contre des résistants sunnites et chiites.

Hoshyar Zebari a observé que l’ancien Conseil intérimaire de gouvernement irakien (CIG) -dans lequel il a aussi été ministre des Affaires étrangères- aurait mis en garde contre les attaques menées, début avril 2004, par les forces américaines contre les résistants, mais qu’il n’avait pas été consulté.

Dans un entretien accordé, vendredi 4 juin 2004, à l’Associated Press et à APTN, M. Zebari a précisé qu’en matière d’opérations militaires offensives, les Irakiens pouvaient évaluer l’impact et les implications politiques mieux que les Américains et les Britanniques.

"Je vais être très franc", a-t-il dit. "Si les forces de la coalition nous avaient écoutés ou nous avaient consultés sur leur intention d’attaquer Falloujah, d’attaquer Moqtada al-Sadr en même temps (...), nous leur aurions conseillé de ne pas le faire, de le faire d’une manière différente, à un moment différent".

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source