retour article original

vendredi 21 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Afrique du Sud
AFP, 4 octobre 2010

L’Afrique du Sud commercialise une plante contre la mauvaise humeur


Sceletium tortuosum

Le gouvernement sud-africain a délivré, vendredi 1er octobre 2010, à une entreprise pharmaceutique, l’autorisation d’exploiter commercialement une plante utilisée par le peuple san pour lutter contre la mauvaise humeur, en échange du versement de dividendes à cette communauté. Cette plante, le Sceletium tortuosum, ou Kanna, est utilisée depuis des siècles par les Bochimans, un peuple de cueilleurs-chasseurs également appelé san ou khoi, pour lutter contre l’anxiété, couper la faim et comme sédatif.

Afrique du Sud


La ministre de l’Environnement, Buyelwa Sonjica, a remis officiellement le permis à la compagnie sud-africaine HGH Parmaceutical lors d’une cérémonie dans la province du Western Cape, où pousse le Sceletium tortuosum, selon un communiqué de son cabinet. HGH Pharmaceutical, qui mène des recherches sur cette plante depuis huit ans, espère pouvoir mettre sur le marché un produit anti-stress en partenariat avec une entreprise américaine. Si le produit est rentable, des royalties seront versés au Conseil sud-africain des Sans et à deux communautés locales. Pendant les trois premières années après la commercialisation, les Sans ne toucheront des dividendes que si les profits dépassent les 5 millions de rands (environ 500000 euros). L’Afrique du Sud se situe au troisième rang mondial en terme de biodiversité, derrière le Brésil et l’Indonésie, a affirmé Mme Sonjica lors de la cérémonie. « Je suis donc certaine que d’autres permis sur la biodiversité seront délivrés dans le respect de la loi », a-t-elle ajouté. « C’est extrêmement prometteur », a commenté le scientifique Nigel Gericke, interrogé par l’AFP. « Mais il reste à valider scientifiquement » les vertus supposées de la plante, a-t-il ajouté.

Agence France Presse

Buyelwa Sonjica

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source