retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AFP, 5 octobre 2010

Algérie : Relaxe des deux chrétiens non jeûneurs durant le ramadan


Vue d’Aïn El Hamman

Les deux ouvriers chrétiens, interpellés durant le ramadan, dans l’est de l’Algérie, pour ne pas avoir respecté le jeûne, et jugés en septembre pour "atteinte à un précepte de l’islam", ont été relaxés mardi 5 octobre 2010, a constaté un correspondant de l’AFP.

Algérie


Hocine Hocini, âgé de 44 ans, et Salem Fellak, âgé de 34 ans, qui comparaissaient libres, avaient été interpellés par la police, le 13 août, alors qu’ils venaient de finir de manger dans un lieu discret sur un chantier. Un juge du tribunal d’Aïn El Hamman, en Kabylie, a prononcé un non-lieu car "aucun article ne prévoit de poursuite" dans un tel cas de non jeûne durant le ramadan, selon une traduction des propos en arabe du magistrat. Le prononcé du jugement a été très rapide. Le juge a suivi l’argument de la défense qui avait plaidé la relaxe pour ce motif. A l’extérieur du tribunal, mardi 5 octobre, des centaines de personnes réunies depuis le début de la matinée ont applaudi le jugement. Le procureur qui peut encore faire appel, avait requis trois ans de prison ferme lors de la comparution des prévenus, le 21 septembre 2010.

Agence France Presse

Hocine Hocini

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source