retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives République démocratique du Congo (1ère partie) : Du 8 février 2004 au (...)
AFP, 8 juin 2004

République démocratique du Congo : La MONUC veut arrêter tous les dissidents armés de Bukavu


Vue de Bukavu

La Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (MONUC) a annoncé, mardi 8 juin 2004 au soir, qu’elle arrêterait dorénavant tous soldats dissidents armés circulant à Bukavu, dans l’est de la Les hommes du colonel dissident Jules Mutebusi, censés être cantonnés en ville, circulait en effet mardi toujours dans les rues et occupaient certaines positions défensives.

République démocratique du Congo


"Mutebusi est clairement revenu sur sa promesse de cantonner ses hommes", a déclaré à l’AFP Sebastien Lapierre, le porte-parole de la MONUC sur place. "La MONUC va les obliger à se cantonner à partir de maintenant par la force s’il le faut", a-t-il ajouté. Il a précisé que des patrouilles de casques bleus circulaient déjà "avec pour mission d’arrêter tous les gens armés dans les rues". Au cours de ces patrouilles, "une grosse cache d’armes avec près de 500 kg d’armes et de munitions a été trouvé dans une maison", a poursuivi le porte-parole.

Un convoi de blindés de la MONUC

La MONUC avait déjà ordonné au colonel Mutebusi de cantonner ses hommes le 28 mai, deux jours après le début d’affrontements dans la ville entre des soldats dissidents et l’armée régulière. Le cantonnement avait tenu quelques jours mais les casques bleus n’étaient pas intervenus quand les soldats dissidents se sont emparés de Bukavu le 2 juin 2004, chassant l’armée régulière de la capitale de la province du Sud-Kivu.

Soldats dissidents près de Bukavu, le 7 juin 2004

Mardi 8 juin 2004, plusieurs sources concordantes ont fait état de l’avancée de l’armée régulière vers la ville et de la présence d’avant-gardes gouvernementales dans certains quartiers périphériques de la ville. "Nous avons ces mêmes informations mais elles ne sont pas confirmées", a indiqué le porte-parole de la MONUC. "La priorité de la MONUC est d’éviter tout combat dans Bukavu, une bataille dans la ville mettrait en péril la population civile", a-t-il conclu.

Depuis le centre ville aucun tir n’était entendu mardi 8 juin 2004 en milieu de soirée.

Agence France Presse

Une localité de la région de Bukavu

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source