retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (4ème partie) : Du 1er avril 2004 au 31 août 2004
ATS, 9 juin 2004

Haïti : L’Organisation des Etats américains (OEA) reconnaît la légitimité du gouvernement de transition


Des Indiens manifestent contre la politique néolibérale du président équatorien Lucio Gutierrez, à Quito, le 7 juin 2004

QUITO - L’Organisation des Etats américains (OEA) a reconnu, mardi 8 juin, à Quito la légitimité du gouvernement haïtien de transition. Elle a qualifié le « brusque départ » du président Jean-Bertrand Aristide, en février 2004, de « démission », selon la résolution finale.

Vendeurs de charbon de bois, à Port-au-Prince, le 2 juin 2004


Le document, qualifié de « bon point » pour le gouvernement d’Haïti par un diplomate occidental, considère que « l’altération du régime constitutionnel a commencé avant le 29 février 2004 », date du changement de régime.

Des soldats chiliens distribuent des bonbons aux élèves d’une école équipée avec l’aide du Chili, à Port-au-Prince, le 7 juin 2004

L’adoption de cette résolution a provoqué d’intenses consultations en coulisse jusqu’à la clôture de la 34e assemblée générale de l’OEA, entre les Etats-Unis d’une part, et les 15 pays de la Communauté des Caraïbes (Caricom) d’autre part, qui n’ont toujours pas reconnu le gouvernement de Gérard Latortue.

« Il s’agit d’une bonne victoire pour la démocratie en général et le processus engagé en Haïti en particulier, car nous avons désormais tout le monde à bord : l’ONU, l’OEA et la Caricom (Communauté des Caraïbes) grâce à ce texte commun », a déclaré le chargé d’affaires de l’ambassade d’Haïti auprès de l’OEA à Washington, Duly Brutus.

Des habitants de Fond Verrettes observent l’arrivée d’un convoi de camions du Programme alimentaire mondial de l’ONU, le 3 juin 2004

La seule concession des Etats-Unis concerne une référence à l’article 20 de la Charte démocratique interaméricaine. Adopté en 2001, cet article, jamais appliqué, et que la Caricom exigeait d’inclure dans la résolution, prévoit un audit international du processus démocratique du pays concerné en cas « d’atteinte à l’ordre constitutionnel ».

Agence télégraphique suisse

Une habitante de Fond Verrettes reçoit un sac de riz distribué par le Programme alimentaire mondial de l’ONU, le 3 juin 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source