retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives République démocratique du Congo (1ère partie) : Du 8 février 2004 au (...)
Reuters, 9 juin 2004

République démocratique du Congo : Les forces gouvernementales reprennent Bukavu


Vue de Bukavu

KIGALI (Reuters) - L’armée régulière congolaise a repris sans coup férir le contrôle de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu tombé il y a une semaine aux mains de militaires dissidents, ont annoncé les Nations Unies ainsi que des témoins sur place.

Selon Sébastien Lapierre, porte-parole des Nations Unies à Bukavu, les hommes du colonel Jules Mutebutsi, chef des rebelles, se sont enfuis lors de l’entrée des forces gouvernementales.

République démocratique du Congo


"Les soldats de Mutebutsi ont décampé au moment où les troupes gouvernementales revenaient. La population joue du tam-tam et Mutebutsi s’est évanoui dans la nature", a indiqué par téléphone Sébastien Lapierre. Mardi 8 juin, les casques bleus de la MONUC avaient découvert un important stock d’une demi-tonne d’armes appartenant, semble-t-il, aux dissidents. "Voilà comment les choses se présentent en gros ici mais nous ne sommes toujours pas sûrs de l’existence de poches de résistance de la part des hommes de Mutebutsi aux abords de la ville", a ajouté Lapierre. Mardi 8 juin au soir, on signalait des tirs au sud de Bukavu mais pas de fusillades en ville au moment de l’entrée des soldats gouvernementaux qui seraient, aux dires d’un témoin, environ 800. A Kinshasa, un porte-parole gouvernemental a fait état d’accrochages, mardi 8 juin 2004, au moment de la prise de l’aéroport par l’armée régulière.

Soldats dissidents près de Bukavu, le 7 juin 2004

D’après des habitants de Bukavu, une immense foule s’est pressée dans le centre-ville pour applaudir le retour des soldats gouvernementaux du général Mbuza Mabe. "Ce matin, les soldats du général Mabe sont revenus et ont repris la ville. J’ai aperçu un grand nombre de militaires gouvernementaux et la population est en liesse, les gens chantent et dansent dans les rues depuis 05h00", a raconté un habitant de Bukavu qui a donné son seul prénom, Jonas.

Le colonel Mutebutsi et ses 300 hommes s’étaient emparés de Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC, ex-Zaïre) limitrophe du Rwanda, il y a une semaine en compagnie d’un deuxième groupe de militaires dissidents. Le gouvernement de Kinshasa avait alors mis en cause le voisin rwandais, qui avait catégoriquement démenti être mêlé à ces événements.

La chute de Bukavu avait laissé craindre un nouvel embrasement dans l’est de la RDC susceptible de faire voler en éclats le fragile processus de réconciliation nationale en RDC. Elle avait aussi relancé le spectre d’une nouvelle guerre régionale dévastatrice au coeur de l’Afrique des Grands lacs.

Reuters

Des agriculteurs se rendent au marché

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source