retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives France (1ère partie) : De février 2004 à août 2004
AFP, 9 juin 2004

France : Selon Jacques Chirac, le Proche-Orient n’a pas besoin de "missionnaires de la démocratie"


Le président français Jacques Chirac a mis une nouvelle fois en garde, mercredi 9 juin 2004, contre des réformes imposées de l’extérieur aux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du nord, déclarant que ces pays n’avaient pas besoin des "missionnaires de la démocratie".


M. Chirac, qui s’exprimait lors du déjeuner du G8 consacré à l’initiative du président George W. Bush sur la démocratisation d’un "Grand Moyen Orient", a estimé que la démocratisation pouvait "contribuer, de manière utile et forte pour la région, au progrès des réformes engagées par les pays de la région". Mais il a affirmé que les conflits israélo-palestinien et en Irak étaient "les premiers obstacles" au succès des réformes dans ces pays, en raison "des ressentiments et des frustrations" qu’ils engendrent, selon le texte de sa déclaration rendu public par la présidence française.

Il a également souligné que le partenariat entre le G8 et les pays concernés devait être "librement choisi", alors que l’initiative américaine suscite malaise et réticences en Europe comme dans le monde arabe. "Les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du nord n’ont pas besoin de missionnaires de la démocratie", a déclaré Jacques Chirac. Il a ajouté qu’"il n’est pas de formule démocratique toute faite qu’on pourrait transposer d’un pays à l’autre. La démocratie n’est pas une méthode mais une culture", a-t-il dit. "Vouloir que la liberté, le respect des droits de l’Homme, l’état de droit s’imposent dans un pays, c’est d’abord respecter la liberté et l’indépendance de ce pays", a poursuivi le président français, qui a réitéré que "la réforme ne se décrète pas de l’extérieur. Elle s’accomplit à l’intérieur".

Il a rappelé que l’Union européenne avait établi, depuis 1995, un partenariat avec les pays méditerranéens -le processus de Barcelone-, dans un "esprit de respect mutuel". "C’est ce même esprit que nous devons insuffler au partenariat" entre le G8 et les pays de cette région, a-t-il dit.

Concernant le Proche-Orient, M. Chirac a estimé qu’il fallait se montrer plus déterminé à relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, aujourd’hui au point mort. "Nous devons accélérer, voire imposer la mise en oeuvre de la feuille de route" élaborée par le Quartette (Etats-Unis, Union européenne, Russie, Onu) pour parvenir à la paix par étapes, mais qui est restée lettre morte. Il a, par la suite, dans une conférence de presse, estimé que des progrès dans la résolution du conflit israélo-palestinien étaient "un préalable" pour les réformes dans cette région.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source