retour article original

mercredi 16 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
AFP, 9 décembre 2010

Informations internationales : Navi Pillay dénonce les pressions sur WikiLeaks


Manifestation de soutien à WikiLeaks, à Brisbane, en Australie, le 9 décembre 2010

La Haut commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Navi Pillay, s’est dite inquiète, jeudi 9 décembre 2010, des pressions excercées sur les compagnies offrant des services au site WikiLeaks, qui a diffusé des milliers de documents secrets de la diplomatie américaine.

Manifestation de soutien à WikiLeaks, à Multan, au Pakistan, le 9 décembre 2010


Le site, dont le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, est en prison, publie, depuis le 28 novembre 2010, des milliers de télégrammes diplomatiques américains repris par les médias du monde entier, mettant dans l’embarras nombre de gouvernement, à commencer par la Maison Blanche. "Je suis préoccupée par des informations faisant état de pressions exercées sur des compagnies privées, dont des banques, des sociétes émettrices de cartes bancaires ainsi que des fournisseurs de site internet, pour qu’ils ferment leurs lignes de crédit pour des dons destinés à WikiLeaks", a expliqué Mme Pillay, au cours d’une conférence de presse. Elle a également dénoncé des pressions pour cesser d’abriter le site. Ces dernières "peuvent être interprétées comme une tentative de censure contre la publication d’informations, et pourrait potentiellement constituer une violation du droit à la liberté d’expression de WikiLeaks", a-t-elle ajouté.

Agence France Presse

Navi Pillay

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source