retour article original

dimanche 23 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives République démocratique du Congo (1ère partie) : Du 8 février 2004 au (...)
AP, 11 juin 2004

République démocratique du Congo : Echec d’une tentative de putsch à Kinshasa


Vue de Kinshasa

KINSHASA, Congo (AP) - Des officiers des forces de sécurité congolaises ont brièvement pris le contrôle de la télévision et de la radio d’Etat, tôt vendredi 11 juin 2004 au matin, pour annoncer un putsch dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, mais des ministres du gouvernement ont annoncé que cette tentative de coup d’Etat avait échoué.

République démocratique du Congo


Des officiers dont apparemment des membres de la garde personnelle du président Joseph Kabila étaient intervenus sur les ondes pour annoncer qu’ils "neutralisaient" le gouvernement de transition conduit par Joseph Kabila, en place depuis un an.

Joseph Kabila

En annonçant l’échec de cette tentative de putsch, le ministre des Affaires étrangères Antoine Ghonda a parlé d’un "mouvement isolé" au sein des forces de sécurité et souligné que le gouvernement de Kabila restait au pouvoir.

Antoine Mangalibi Ghonda

"La situation est totalement sous contrôle", a souligné à l’Associated Press le ministre de l’Information Vitale Kamerhe peu avant le lever du jour.

Vitale Kamerhe

Les officiers responsables de cette tentative se sont retranchés sur une base militaire de Kinshasa, sans violence, a dit Kadura Kafango, porte-parole de Joseph Kabila. "Il n’y a eu aucun coup de feu", a souligné Kadura Kafango.

Le ministre l’Information Vitale Kamerhe a précisé que le chef de cette tentative de putsch, le commandant Eric Lenge, était resté à l’intérieur de cette base militaire. Vitale Kamerhe a refusé de donner plus de détails.

Soldats congolais à Kinshasa

Il s’agit de la deuxième tentative de coup d’Etat contre le gouvernement de transition de Joseph Kabila créé en 2003 par le gouvernement, les ex-rebelles et des personnalités de l’opposition après une guerre dévastatrice entre 1998 et 2002 dans le troisième plus grand pays d’Afrique.

En mars 2004, quelques centaines de soldats avaient attaqué plusieurs installations militaires dans la capitale. Cette tentative avait été matée et on ignore encore s’il s’agissait véritablement d’une tentative de putsch ou d’une simple mutinerie.

Associated Press

Scène de marché à Kinshasa

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source