retour article original

samedi 22 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (3ème partie) : Juin 2004
Le Monde, 12 juin 2004

Crimes de guerre américains : Le plus haut gradé de l’armée américaine en Irak a approuvé l’utilisation de la torture à Abou Ghraib


Nouvelle révélation dans le scandale des tortures : le plus haut gradé de l’armée américaine en Irak, le général Ricardo Sanchez, a approuvé les sévices utilisés pour interroger les prisonniers irakiens de la prison d’Abou Ghraib, écrit, samedi 12 juin 2004, le Washington Post.


Le général Sanchez, commandant des forces terrestres de la coalition en Irak, a laissé des officiers supérieurs à Abou Ghraib "utiliser des chiens militaires, des températures extrêmes, des privations sensorielles, des changements de rythme de sommeil et des régimes à l’eau et au pain dès qu’ils l’estimaient nécessaire", écrit le Post en citant des documents officiels américains.

Ricado Sanchez s’est largement inspiré d’une liste de "techniques d’interrogatoire" utilisée au centre de détention installé sur la base navale américaine de Guantanamo (Cuba), ajoute le quotidien.

En septembre 2003, Sanchez a autorisé les officiers de la prison à utiliser ces techniques sans avoir à solliciter l’autorisation préalable de supérieurs hiérarchiques hors de la prison. Toutefois, selon le quotidien, des officiers basés à Tampa, l’Etat major en Floride du commandement central américain, avaient élevé des objections sur 32 des mesures approuvées par le général Sanchez. En octobre 2004, ces 32 mesures ont été supprimées et les officiers de la prison devaient obtenir l’approbation directe du général Sanchez pour utiliser les autres procédures d’interrogatoire.

Le général Sanchez doit être remplacé par un autre général américain quand le gouvernement provisoire irakien entrera en fonction, avaient affirmé en mai des sources officielles au Pentagone. Il a par ailleurs demandé à être déchargé de l’enquête sur les sévices infligés par des militaires américains à des prisonniers irakiens, a indiqué, jeudi 10 juin 2004, un responsable du Pentagone. "Pour assurer une enquête complète et transparente ne laissant planer aucun doute, le général Sanchez a demandé à être relevé de sa responsabilité (de mener l’enquête)", a déclaré ce responsable.

Avec AFP

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source