retour article original

jeudi 23 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
AP, 5 février 2011

Informations internationales : Tempête sur les pays arabes


Des Tunisiens manifestent leur solidarité avec le peuple égyptien, à Tunis, le 4 février 2011

Les dirigeants des pays arabes sont confrontés à une "tempête" qu’ils ne pourront pas contenir longtemps, a estimé, samedi 5 février 2011, la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, les prévenant que, s’ils résistaient à cette vague de fond, ils ne feraient que nourrir l’extrémisme, l’insécurité et l’instabilité.


Un policier en civil capturé par des manifestants et remis à des soldats, au Caire, en Egypte, le 5 février 2011

"La région est balayée par une tempête de courants puissants", a déclaré la cheffe de la diplomatie américaine, après le renversement du président tunisien, Zine El Abidine Ben Ali et tandis que la contestation se poursuit en Egypte et au Yémen. "Les dirigeants de la région peuvent peut-être contenir la vague un moment, mais pas longtemps", a poursuivi Hillary Clinton. Pour elle, un changement rendra les pays arabes plus forts, plus prospères et moins fragiles face aux idéologies intégristes. Faute d’évolution, ils seront davantage menacés par l’insécurité. "Ce n’est pas une simple question d’idéalisme ; c’est une nécessité stratégique", a plaidé la secrétaire d’Etat américaine. "Sans une avancée authentique vers des systèmes politiques ouverts et responsables, le fossé entre les peuples et leurs gouvernements se creusera et l’instabilité ne fera que s’aggraver". "Le statu quo n’est tout simplement pas viable", a-t-elle jugé, en évoquant les soulèvements populaires à Tunis et au Caire. "Certains dirigeants peuvent croire que leur pays est une exception, que leur peuple ne demandera pas de plus grandes opportunités politiques et économiques ou qu’il peut être apaisé par des demi-mesures", a-t-elle analysé, tandis que le président, Hosni Moubarak, refusait de quitter le pouvoir. "A court terme, c’est peut-être vrai ; mais sur le long terme, c’est intenable".

Associated Press

Hillary Rodham Clinton

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source