retour article original

lundi 27 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (3ème partie) : Juin 2004
AFP, 16 juin 2004

Etats-Unis : D’ex-responsables américains affolés par la diplomatie "désastreuse" de George Walker Bush


WASHINGTON (AFP) - Affolés, dégoûtés ou attristés par la diplomatie "désastreuse" du président George W. Bush dans le monde, d’anciens diplomates et militaires de haut rang américains ont tiré la sonnette d’alarme, publiant une lettre ouverte, mercredi 16 juin 2004, pour réclamer un changement politique.


Jamais, de toute leur histoire, "les Etats-Unis n’ont été aussi isolés parmi les nations, n’ont suscité autant de crainte et de méfiance", regrette le texte signé par ces 27 responsables, qui se présentent comme "démocrates pour certains, républicains pour d’autres, beaucoup ayant voté pour George W. Bush". "Nous ne sommes pas liés à John Kerry", son opposant démocrate à l’élection démocrate de novembre, insiste l’un d’entre eux, Bill Harrop, lors d’une conférence de presse. "Evidemment, nous pensons qu’il faudrait qu’il soit élu, mais nous ne parlons pas en son nom", ajoute cet ancien ambassadeur en Israël.

"C’est cette administration qui s’est éloignée de moi, et pas le contraire", dit avec amertume le général Merrill McPeak, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air, qui se présente comme un républicain de longue date. "Notre diplomatie a été aussi maladroite que possible", regrette-t-il, jugeant aussi que la planification militaire a été largement insuffisante en Irak.

Une stratégie de sortie d’Irak va désormais être difficile, notamment après "les insultes contre nos alliés, l’indifférence envers nos partenaires dans la région", souligne Chas Freeman, ancien ambassadeur en Arabie saoudite.

"Les choses sont allées si loin, pouvons-nous encore réparer les dégâts ?", s’alarme, visiblement ému, le diplomate Bob Oakley. Les Etats-Unis ont dépensé des milliards. De nombreuses vies, américaines et irakiennes, ont été perdues. "Notre réputation internationale a été atteinte. Pour tout cela, il est trop tard", répond Dan Philips, ancien ambassadeur en Afrique. Pire encore, grâce aux Etats-Unis, les ennemis d’hier, baassistes et islamistes, se sont trouvés des points communs, ironise M. Freeman, ex-secrétaire adjoint à la Défense. "Nous leur avons permis de surmonter leurs différences. Un remarquable exploit diplomatique".

Une soixantaine d’anciens diplomates américains avaient déjà vivement dénoncé, en mai, la politique de Washington au Proche-Orient dans une lettre au président Bush, une initiative jugée alors exceptionnelle. Plusieurs des signataires ont évoqué, mercredi 16 juin 2004, la dégradation de l’image des Etats-Unis dans le monde, attestée par de nombreuses études et sondages.

Chas Freeman a dénoncé notamment "l’hystérie" qui a saisi le pays après les attentats du 11 septembre 2001 sur son sol, soulignant les abus en termes de droits de l’homme et des libertés civiles qui ont suivi.

Malgré l’onde de choc, "le 11 septembre n’a pas modifié nos intérêts fondamentaux", a argumenté Bob Keeley, notamment de s’appuyer sur des alliés pour combattre le terrorisme. "Mais cela a permis une parfaite couverture au président Bush pour faire tout ce qu’il voulait".

Faisant allusion au centre de détention de Guantanamo (Cuba), où quelque 600 prisonniers sont détenus "sans inculpation, pendant des années, sans même que leurs noms soient révélés", M. Freeman a estimé : "Avec le temps, nous allons ressentir une grande honte en pensant à cette période de notre histoire". Le scandale des tortures dans la prison d’Abou Ghraib, près de Bagdad, est une "catastrophe sur le plan moral", ajoute Bob Oakley. "Nous sommes arrivés pour montrer l’exemple au Moyen-Orient et qu’avons-nous fait ? Tout le contraire".

Agence France-Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source