retour article original

jeudi 23 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Côte d’Ivoire
AP, 10 mars 2011

Côte d’Ivoire : Les vols de l’ONU se poursuivront


Des femmes manifestent contre le meurtre de sept femmes par des hommes de Laurent Gbagbo, cinq jours plus tôt, à Abidjan, le 8 mars 2011

La mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire maintiendra ses vols dans le pays en dépit de la décision du président sortant Laurent Gbagbo d’imposer une interdiction de survol du territoire aux appareils de l’ONU, a déclaré, jeudi 10 mars 2011, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.


Côte d’Ivoire

Le porte-parole Martin Nesirky a précisé que Ban Ki-moon "déplorait" les tentatives de Laurent Gbagbo de clouer au sol les avions de l’ONU et jugeait cette mesure "inacceptable". Le secrétaire général de l’ONU "confirme que (la mission) maintiendra ses opérations de vols et prendra toutes les mesures nécessaires", conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, pour "remplir son mandat, en particulier" en matière de "protection des civils", a ajouté le porte-parole.

Des femmes manifestent contre le meurtre de sept femmes par des hommes de Laurent Gbagbo, cinq jours plus tôt, à Abidjan, le 8 mars 2011

Laurent Gbagbo a décidé une interdiction de survol de la Côte d’Ivoire par les vols des Nations Unies, une décision qui pourrait compromettre le retour de son rival, Alassane Ouattara, actuellement en Ethiopie pour un sommet de l’Union africaine consacrée à la crise politique ivoirienne. Alassane Ouattara, dont la victoire à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 a été reconnue par la communauté internationale, a quitté, mardi 8 mars 2011, Abidjan, grâce à un hélicoptère de l’ONU qui l’a acheminé jusqu’à Bouaké. Il a ensuite rejoint l’Ethiopie, jeudi 10 mars, en avion privé. La rencontre organisée à Addis-Abeba vise à mettre un terme au trois mois de crise politique en Côte d’Ivoire, où les affrontements entre les deux camps se multiplient. Laurent Gbagbo y a envoyé une délégation pour le représenter sur place, selon la télévision officielle. C’est la première fois qu’Alassane Ouattara quitte le pays depuis le scrutin contesté par Laurent Gbagbo, qui refuse de lui céder le pouvoir. Son porte-parole a rejeté la décision de Laurent Gbagbo. "Laurent Gbagbo n’est plus le président de la Côte d’Ivoire, sa décision ne veut rien dire", a déclaré Patrick Achi. "Il a dit aux ambassadeurs de partir, ils sont encore là. Il a dit aux Nations Unies de partir, leurs effectifs ont été renforcés. Il a dit que les hélicoptères ne pouvaient plus voler, les hélicoptères volent partout au-dessus d’Abidjan". Deux journalistes de l’Associated Press ont pu monter à bord d’un hélicoptère de l’ONU, plusieurs heures après l’annonce, mercredi 9 mars au soir, de Laurent Gbagbo.

Associated Press

Des victimes d’affrontements sont soignées dans un hôpital d’Abidjan, le 8 mars 2011

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source