retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire La seconde guerre mondiale en photos
La seconde guerre mondiale en photos 21

Contre-attaque alliée en Nouvelle-Guinée


Des soldats australiens sur la piste de Kokoda

Les troupes australiennes stationnées en Egypte depuis le début de la guerre avaient été rappelées pour la plupart par le gouvernement australien. Les Américains avaient transféré, en Australie, 2 divisions et 8 groupes aériens. Il y avait des garnisons australiennes en Nouvelle-Guinée à Port Moresby et à Milne Bay. Une force australienne progressait en pleine jungle, sur la piste de Kokoda, en direction de Buna, afin d’y établir une base aérienne destinée à appuyer une offensive ultérieure.

Un soldat australien qui a perdu la vue à Buna est guidé par un indigène

La bataille de la mer de Corail avait contraint les Japonais à annuler leur débarquement prévu à Port Moresby, mais ils n’avaient pas pour autant renoncé à s’emparer de cet objectif. Ils ont débarqué environ 2000 soldats près de Buna, dans le but de traverser la péninsule par voie de terre, en franchissant les monts Owen Stanley, dont l’altitude atteignait parfois 2900 mètres.


Le 29 juin 1942, les Japonais se sont emparés de Kokoda. A la mi-août, ayant reçu des renforts, ils étaient 13000. Ils ont obligé les Australiens -partis pour Buna- de reculer sur la piste traversant la jungle. Par contre, soutenus par l’aviation alliée, les Australiens ont réussi à empêcher les Japonais à franchir les montagnes. Au bout d’un mois, les Japonais ont dû cesser leur progression. Le 25 août, un débarquement japonais a eu lieu à Milne Bay. Les japonais y ont également été repoussés, après cinq jours de combats féroces.

Des soldats australiens examinent des tanks japonais débarqués à Milne Bay, en 1942

Le 23 septembre 1942, une importante force alliée rassemblée par le général américain Douglas MacArthur a entrepris de chasser les Japonais des monts Owen Stanley. Le 2 novembre, les alliés étaient à Kokoda et remettaient l’aérodrome en service.

Des soldats australiens entourent les cadavres de soldats japonais tués à la grenade, à Gona, en 1942

Au cours de l’année 1943 et d’une bonne partie de l’année 1944, les forces du général MacArthur ont chassé les Japonais de toute la côte Nord de la Nouvelle-Guinée, où des aérodromes ont été aménagés ou construits. A l’issue de cette période, il ne restait que 5 divisions japonaises affamées errant dans la jungle.

La Nouvelle-Guinée était le tremplin pour la reconquête des Philippines, qui allait être déclenchée le 20 octobre 1944.

Des soldats australiens pendant la campagne de Nouvelle-Guinée

Suite dans La bataille du golfe de Leyte

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source